LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des Soudanaises marchent devant des pneus incendiés par des manifestants anti-coup d'État dans la capitale Khartoum.

Au Soudan, la répression continue contre les partisans de la transition démocratique

9 min

Reportage dans ce journal avec des militants pro-démocratie qui se mobilisent pour recenser les exactions de l'armée au Soudan.

Des Soudanaises marchent devant des pneus incendiés par des manifestants anti-coup d'État dans la capitale Khartoum.
Des Soudanaises marchent devant des pneus incendiés par des manifestants anti-coup d'État dans la capitale Khartoum. Crédits : AFP - AFP

Au Soudan, les partisans de la transition démocratique appelaient à la désobéissance civile, pour deux jours de mobilisation contre l'armée qui a pris le pouvoir il y a deux semaines. Dans la nuit de samedi à dimanche, des barricades ont été installées dans les rues de Khartoum, la capitale. Ce dimanche 7 novembre, les forces de l'ordre ont dispersé violemment deux manifestations, dont l'une organisée par des professeurs, rassemblés pacifiquement devant le ministère de l'éducation. Plus de 80 d’entre eux ont été arrêtés selon un comité de professeurs, tout comme plusieurs militants des collectifs de résistances à travers la capitale. Notre correspondant sur place a suivi deux militants qui tentent dans l’anonymat de documenter ces atteintes aux droits de l’Homme.

Les autres titres de ce journal

En Ethiopie, les rebelles du Tigré assurent qu'ils ne feront pas de "bain de sang" s'ils devaient prendre la capitale. Pendant ce temps, le gouvernement cherche encore et toujours à mobiliser la population. Pour cela, tous les moyens sont bons, y compris une communication entièrement dédiée à l'effort de guerre, si bien la rhétorique utilisée est parfois jugée violente par les services  de modération des réseaux sociaux. Facebook est même allé jusqu'à supprimer un message du Premier ministre.

Après vingt mois de restrictions, les Etats-Unis rouvrent leurs frontières. Les voyageurs internationaux vaccinés contre le Covid-19 pourront enfin y retourner, à condition de montrer un test négatif en plus de la preuve de leur immunisation. Un soulagement pour les familles séparées par l'Atlantique et la pandémie.

Focus enfin dans ce journal sur la situation à l'hôpital : beaucoup de lits ont dû fermer, faute de main d'oeuvre. Les salaires peu attractifs y sont pour beaucoup, mais pas seulement. Les explications d'Héloïse Décarre.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......