LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Pas de temps à perdre" : des manifestants portent une banderole à l'occasion de la manifestation de Glasgow le 6 novembre 2021, lors de la COP26.

Plus de 200 manifestations, un mot d'ordre : la justice climatique

9 min

La mobilisation pour le climat ne faiblit pas en marge de la COP 26 : plusieurs dizaines de milliers de personnes ont défilé à Glasgow malgré la pluie, ce samedi 6 novembre. Le mouvement a été suivi dans le monde entier.

"Pas de temps à perdre" : des manifestants portent une banderole à l'occasion de la manifestation de Glasgow le 6 novembre 2021, lors de la COP26.
"Pas de temps à perdre" : des manifestants portent une banderole à l'occasion de la manifestation de Glasgow le 6 novembre 2021, lors de la COP26. Crédits : Daniel Leal-Olivas - AFP

Réunis à Glasgow depuis une semaine, les dirigeants du monde entier ont réussi à obtenir quelques avancées à la COP 26 : 23 pays se sont engagés à sortir du charbon par exemple, une alliance s'est lancée pour mettre un terme à la déforestation d'ici 2030...  Mais cela sera-t-il suffisant face au péril du dérèglement climatique ? Il est permis d'en douter,  quand on se remémore les projections très pessimistes du dernier rapport du Giec : dans tous les scénarios envisagés, la température devrait monter d'un degré et demi par rapport à l'ère pré industrielle, et ce d'ici dix ans.  

Alors les militants écologistes se sont mobilisés pour maintenir la pression sur les gouvernants : plus de 200 manifestations ont été organisées à travers la planète, avec deux questions au cœur de la marche : les inégalités nord sud et la justice climatique.

Les autres titres de ce journal

Suite au vote du projet de loi du gouvernement vendredi au Parlement, soit jusqu'au 31 juillet prochain, ce qui nous amène après les prochaines élections. La mesure irrite particulièrement l'opposition : 75 députés d'ailleurs ont déposé un recours contre le texte au Conseil constitutionnel. Pour le chef de file des Insoumis à l'Assemblée, Jean-Luc Mélenchon, le pass sanitaire incarne une véritable dérive de nos pratiques démocratiques.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

En Ethiopie, les combats sont encore loin d’Addis-Abeba mais les rebelles du Tigré menacent toujours de marcher sur la capitale. Alors que les tractations diplomatiques se multiplient pour tenter d’arracher la paix, les ambassades commencent à se préparer à une éventuelle évacuation du pays. Un cessez-le-feu paraissant encore lointain, les différentes organisations prennent les devants pour faire partir leurs employés.  Explications de Noé Hochet-Bodin.

Aux Etats-Unis, Joe Biden se félicite : la chambre des représentants a définitivement adopté son vaste plan d’investissement dédié aux infrastructures, tard hier soir. En revanche, un second projet, consacré lui des mesures sociales et environnementales, devra attendre à cause des réserves de certains démocrates modérés.  Une victoire politique en demi-teinte, donc, mais une victoire tout de même pour le président américain, qui en avait bien besoin.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......