LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une voiture calcinée bloque une route à Fort-de-France (Martinique) le 22 novembre 2021

Antilles: après la Guadeloupe, les violences s'étendent à la Martinique

19 min

Un calme précaire règne aux Antilles après de nouvelles violences en Guadeloupe et à la Martinique. Pompiers et policiers ont essuyé des tirs à balles réelles, il n'y a pas eu de blessé. Le gouvernement affiche sa fermeté face aux émeutiers.

Une voiture calcinée bloque une route à Fort-de-France (Martinique) le 22 novembre 2021
Une voiture calcinée bloque une route à Fort-de-France (Martinique) le 22 novembre 2021 Crédits : LOIC VENANCE - AFP

La situation reste tendue aux Antilles dans la rébellion contre l'obligation vaccinale. La Guadeloupe a connu quelques violences la nuit dernière malgré la réunion hier soir à Matignon entre Jean Castex et les élus guadeloupéens. La colère touche aussi la Martinique ces dernières heures : des policiers et des pompiers ont été visés par des tirs d'armes à feu. Aucun blessé n'est à déplorer, mais le contexte demeure inflammable.

Écouter
1 min
Une situation différente entre la Martinique et la Guadeloupe : les explications de Stéphane Robert

Les autres titres du journal 

La barre des 30 000 contaminations quotidiennes a de nouveau été franchie dans les dernières 24 heures, le Premier ministre Jean Castex est lui-même positif au Covid, contraint à l'isolement pour continuer à gouverner le pays.  Le nombre de patients admis à l'hôpital augmente régulièrement, de même que le chiffre des décès : 84 personnes sont mortes à l'hôpital dans les dernières 24 heures. Face au rebond de l'épidémie, l'exécutif mise tout sur la vaccination, la 3e dose pourrait être proposée à de nouveaux publics. En revanche, le gouvernement n'entend pas rétablir la gratuité des tests de dépistage. Cette gratuité des tests, une partie de la classe politique la réclame, notamment trois candidats à la présidentielle, Marine Le Pen, Michel Barnier et Jean-Luc Mélenchon.

Faut-il vacciner les enfants pour améliorer la lutte contre la pandémie ? Après les Etats-Unis, c'est au tour d'Israël de lancer une campagne de vaccination pour les 5/11 ans. Ils se verront administrer une première dose de vaccin Pfizer BioNTech. Israël a toujours fait figure de bon élève de la vaccination avec 80% d'adultes vaccinés. Mais le pays fait face à nouvelle hausse des contaminations, et la moitié des infections concerne des enfants de moins de 12 ans. Alice Froussard s'est rendue dans un centre de vaccination à Jérusalem.

La France demande à son millier de ressortissants présents en Ethiopie de quitter sans délai le pays. Paris explique cette décision par la dégradation de la situation militaire sur place. Les rebelles du Front de Libération du Tigré se rapprochent de la capitale Adis-Abeba. L'armée fédérale du premier ministre Abiy Ahmed est en grande difficulté. L'ONU va également évacuer les familles de ses employés.

En Bosnie-Herzégovine, la guerre est terminée depuis la signature des accords de Dayton en 1995. Mais les tensions resurgissent ces dernières semaines entre les deux entités du pays : d'un côté la fédération croato-musulmane, de l'autre la République serbe de Bosnie. Le chef politique des Bosno-Serbes vient d'annoncer la création d'une armée autonome. De quoi raviver les craintes de voir imploser cet Etat fédéral très bancal. La guerre et le nettoyage ethnique avaient eu raison de l'ancienne Yougoslavie dans les années 90. Dans ce journal, le reportage de Louis Seiller à Sarajevo, sur la ligne de démarcation héritée de la guerre.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......