LE DIRECT
L'économie française a connu une récession historique l'an dernier

La France retrouve le chemin de la croissance

15 min

Selon l'INSEE, le PIB français devrait progresser de 6% en 2021, ce qui devrait lui permettre de retrouver en fin d'année son niveau d'avant la crise sanitaire. Le moral des ménages est au plus haut, conséquence peut-être de la vaccination.

L'économie française a connu une récession historique l'an dernier
L'économie française a connu une récession historique l'an dernier Crédits : ROBIN BJALON - AFP

L'activité économique française retrouve des couleurs en ce début d'été. Selon l'INSEE, la croissance atteindra cette année les 6%, à comparer à la récession historique de 8% l'an dernier, conséquence bien sûr de la crise sanitaire. Si cette tendance positive se confirme, à la fin de l'année, l'économie française aura retrouvé son niveau d'avant la crise. A noter que le gouvernement est légèrement moins optimiste que l'INSEE, puisqu'il table lui sur une croissance de 5% cette année.

Écouter
1 min
Les explications de Marie Viennot

La propagation du variant Delta va-t-il remettre en cause ce rebond économique constaté un peu partout en Europe ? L'OMS sonne l'alerte aujourd'hui. Selon l'Organisation mondiale de la santé, une nouvelle vague de Covid menace le Vieux Continent, alors que les pays lèvent les dernières restrictions sanitaires. Les experts de Genève pointent notamment les risques liés aux foules qui assistent à l'Euro de football.

En France, le nombre de nouvelles contaminations a légèrement augmenté dans les dernières 24 heures, 2664 contre 2457 la veille. Par ailleurs, le gouvernement est en train de préparer une loi sur l'obligation vaccinale pour les soignants. Dans une lettre adressé aux parlementaires, le Premier ministre Jean Castex évoque des mesures "de nature législative" pour augmenter la couverture vaccinale des Français. 

Quand le Conseil d'Etat s'invite dans la campagne présidentielle. Le gendarme administratif donne 9 mois au gouvernement pour prendre de nouvelles mesures contre le réchauffement climatique. Cela nous emmène en mars 2022, soit juste avant le premier tour de la présidentielle prévu le 10 avril. A l'origine du recours, il y a une municipalité écologiste, Grande Synthe dans le Nord, une commune qui s'estime menacée par la montée du niveau de la mer. Le Conseil d'Etat a considéré que la France ne respectait pas ses engagements en matière de réduction des gaz à effet de serre.

L'Office national des forêts va réduire ses effectifs : 475 suppressions d'emploi d'ici 2025 pour 8400 salariés aujourd'hui. Le conseil d'administration de l'ONF se réunit demain pour entériner cette réduction. Mesure indispensable selon la direction pour combler le déficit structurel de l'Office, 55 millions d'euros environ.  Invitée de ce journal, Anne-Laure Cattelot, députée LREM du Nord, autrice d'un rapport intitulé "La forêt et la filière bois à la croisée des chemins : l'arbre des possibles". Anne-Laure Cattelot fait partie des élus de tous bords qui s'opposent à ces suppressions d'emploi. 

Une plantation de jeunes chênes gérée par l'ONF en forêt de Montmorency (Val-d'Oise) le 9 juin 2021
Une plantation de jeunes chênes gérée par l'ONF en forêt de Montmorency (Val-d'Oise) le 9 juin 2021 Crédits : GARDEL BERTRAND / HEMIS.FR - AFP
Écouter
7 min
Anne-Laure Cattelot : "Je défends l'ONF et le service public de la forêt"

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......