LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
En marge du 1er-Mai, des manifestants se sont introduits sur le site de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

Pitié-Salpêtrière "attaquée" mercredi à Paris : une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux contredit la version de Christophe Castaner

15 min

En marge du 1er-Mai, des manifestants se sont introduits sur le site de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Tandis que Christophe Castaner a parlé d'"attaque", une vidéo publiée sur Facebook montre que les manifestants ont en fait cherché à s'abriter. Une enquête est ouverte.

En marge du 1er-Mai, des manifestants se sont introduits sur le site de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.
En marge du 1er-Mai, des manifestants se sont introduits sur le site de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Crédits : Le Pictorium/Maxppp - Maxppp

A la pitié Salpêtrière, une vidéo diffusée ce jeudi sur Facebook contredit la version de Christophe Castaner. Le ministre de l'Intérieur parlait mercredi sur Twitter d'une "attaque" à l'hôpital parisien en marge du 1er-mai. Il semblerait en fait que les manifestants aient cherché à entrer pour se protéger sans savoir qu'il s'agissait du service de réanimation. Mercredi, plusieurs dizaines de manifestants se sont introduits sur le site de la Pitié Salpétrière, Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, s'est rendue sur place ce jeudi matin. Alors volonté d'agresser ou mouvement de panique ?  Une enquête a été ouverte. Quant aux 32 garde à vue elles ont finalement toutes été levées ce jeudi soir. L'enquête - elle - suit son cours. Le ministre de l'Intérieur - vivement critiqué - maintient sa version des faits, sans toutefois réutiliser le mot "attaque".

Ascoval reprise par British Steel. Après quatre ans de rebondissements, le tribunal de Strasbourg a fini par trancher. L'aciérie de Saint-Saulve dans le Nord est donc confiée au sidérurgiste britannique. Le plan choisi prévoit notamment la reprise de l'ensemble des 270 salariés. La date de la cession est fixée au 15 mai prochain.

500 ans jour pour jour après la mort de Léonard de Vinci, Emmanuel Macron et son homologue italien Sergio Mattarella ont célébré ensemble ce jeudi en Touraine ce symbole de l'amitié franco-italienne. Pourquoi la Touraine ?  Parce que c'est à Amboise dans le château du Clos Lucé que le peintre de la Renaissance est mort en 1519. Les deux présidents se sont d'abord recueillis sur la tombe de l'artiste avant de visiter le Clos Lucé et de finir au château de Chambord.

Une immense foule de manifestants soudanais défile en ce moment devant le QG de l'armée à Khartoum. Ils réclament un pouvoir civil. Tous répondent à un appel lancé pour réunir un million de personnes. Il y a trois semaines, l'armée soudanaise a destitué le président Omar El-Béchir. Depuis, les négociations entre l'armée et les leaders de la contestation sont au point mort. A noter également que la justice va interroger l'ancien président Omar El-Béchir pour "financement du terrorisme".

Intervenants
  • Adjointe déléguée à l’éducation au Maire de Lyon, députée de la 4ème circonscription du Rhône
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......