LE DIRECT
Pete Buttigieg (à gauche) et Bernie Sanders revendiquent chacun la victoire dans l'Iowa

Primaire de l'Iowa : le président du parti démocrate demande un nouveau comptage

15 min

La confusion s'accentue autour de la première primaire démocrate en vue de la présidentielle américaine en novembre. Tom Perez, le chef du parti démocrate, appelle à recompter les votes pour ne pas perdre la confiance des électeurs.

Pete Buttigieg (à gauche) et Bernie Sanders revendiquent chacun la victoire dans l'Iowa
Pete Buttigieg (à gauche) et Bernie Sanders revendiquent chacun la victoire dans l'Iowa Crédits : JOSEPH PREZIOSO - AFP

Trois jours après la primaire démocrate dans l'Iowa, on ne connaît toujours pas avec certitude le nom du vainqueur du scrutin.  Les derniers résultats connus donnaient une égalité presque parfaite entre Pete Buttigieg et Bernie Sanders, 26,2% des voix pour le premier, contre 26,1 pour le second. Résultats portant sur 97% des bureaux de vote, mais qu'il faudra peut-être bientôt oublier, car il pourrait y avoir un recomptage des voix exigé par Tom Perez . "Ça suffit. En raison des problèmes qui sont apparus dans l'application du processus de sélection des délégués, et afin que les gens aient confiance dans les résultats, j'appelle le parti démocrate de l'Iowa à commencer immédiatement un réexamen", a tweeté le président national du parti démocrate. La correspondance de Grégory Philipps à Washington.

En Allemagne, le président du land de Thuringe a démissionné aujourd'hui, 24 heures après son élection controversée. Le libéral Thomas Kemmerich avait été élu hier grâce aux voix de l'Alternative für Deutschland (AFD), le parti d'extrême droite. Choc terrible outre-Rhin, d'autant plus que la CDU d'Angela Merkel avait aussi voté pour Kemmerich. Ce matin, l'éphémère président a reçu la visite de son chef de parti, Christian Lindner, qui l'aurait incité à démissionner. Thomas Kemmerich a ensuite convoqué la presse pour annoncer son retrait. Une démission qui ouvre la voie à une nouvelle élection régionale en Thuringe. Le récit de notre correspondant à Berlin Ludovic Piedtenu.  

C'est une décision qui fera date. Deliveroo, la plateforme de livraison de repas, a été condamné aujourd'hui à Paris pour travail dissimulé. Une décision rendue par le conseil des prud'hommes de la capitale. Après quatre ans de procédure, la plateforme est condamnée à verser 30 000€ à l'un de ses anciens livreurs. C'est une première en France. Les précisions de Damien Mestre.

Marseille à l'honneur du jeudi des municipales aujourd'hui sur France Culture. Marseille où le maire Jean-Claude Gaudin ne se représente pas après 4 mandats consécutifs et 25 ans de règne.  Pour lui succéder, neuf listes sont en compétition avec deux candidats en tête dans les sondages, Martine Vassal pour Les Républicains et Stéphane Ravier pour le Front National. A Marseille, comme à Paris, les électeurs votent par secteurs, il y en a 8 dans la cité phocéenne. Invité de ce journal, le politologue Jérémie Peltier, directeur d'études à la Fondation Jean-Jaurès, au micro de Pierre Neveux.

Écouter
5 min
Marseille, "une ville qui suscite les passions et les convoitises" selon Jérémie Peltier

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......