LE DIRECT
Asia Bibi

Asia Bibi libérée, mais toujours pas libre

15 min

Le sort d'Asia Bibi reste incertain. Condamnée à mort pour blasphème, puis acquittée au Pakistan, sa vie est cependant toujours menacée. Une cérémonie de soutien avait lieu aux Pays-Bas ce soir.

Asia Bibi
Asia Bibi Crédits : British Pakistani Christian Association - AFP

Asia Bibi se trouverait toujours au Pakistan, selon les autorités locales qui ont démenti aujourd'hui les rumeurs de son exfiltration aux Pays-Bas. Condamnée à mort et finalement acquittée par la Cour suprême du Pakistan, cette chrétienne a été libérée et placée en lieu sûr, selon le gouvernement. Libre, mais pas pour autant hors de danger, puisque les intégristes religieux veulent toujours sa mort et réclament l'annulation de son acquittement. Pourtant, Asia Bibi n'est pas seule : ce soir, à des centaines de kilomètres de là, une cérémonie de soutien avait lieu à Utrecht, aux Pays-Bas, en présence notamment de son avocat. 

Les autres titres du journal

"Ici, c'est Apocalypse Now" : au Yémen, les civils décrivent de terribles scènes de guerre dans la ville portuaire d'Hodeida. Ils seraient plus de 100 000 pris au piège des affrontements entre forces gouvernementales et rebelles. 

Invité spécial de ce journal, le ministre britannique des Affaires étrangères Jeremy Hunt, pour parler Brexit. La sortie de l'UE, c'est le 29 mars prochain, mais tout reste encore à faire.
Entretien exclusif signé Isabelle Labeyrie.

Jeremy Hunt, le secrétaire d'Etat britannique aux Affaires étrangères, le 8 novembre 2018
Jeremy Hunt, le secrétaire d'Etat britannique aux Affaires étrangères, le 8 novembre 2018 Crédits : Isabelle Labeyrie - Radio France

Ne pas avoir d'accord serait un échec pour tout le monde, parce que cela serait un facteur de déstabilisation pour toute l'Europe. Cela aurait des conséquences économiques graves. Nous voulons l'éviter. Mais je pense qu'il est possible d'avoir un accord. Je ne veux pas minimiser les difficultés, mais au fond, on veut tous la même chose. C'est cela qui compte. La dernière question qui nous pose des difficultés est celle de la frontière irlandaise. Mais je suis persuadé qu'avec de la volonté politique des deux côtés, on arrivera à surmonter ces difficultés. Cela reste un gros sujet, mais c'est le dernier. On a fait beaucoup, beaucoup de progrès.

Crédits : Sophie RAMIS, Gillian HANDYSIDE, Sabrina BLANCHARD, Selim CHTAYTI - AFP

"La stratégie du gouvernement est la bonne" : Emmanuel Macron réaffirme ce soir ses positions, notamment sur le carburant.

Et puis une amende record requise à l'encontre de la banque UBS : le parquet national financier lui réclame plus de 3 milliards d'euros.

Intervenants
  • membre du Parti conservateur et secrétaire d'État des Affaires étrangères et du Commonwealth du Royaume-Uni

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......