LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Photo non datée ni localisée publiée par le comité de soutien à la libération de Sophie Pétronin la montre alors qu'elle était en mission en Afrique.

Mali : Sophie Pétronin, dernière otage française dans le monde, libérée

15 min

C'est la présidence malienne qui a annoncé la bonne nouvelle ce soir, la libération de Sophie Pétronin, 75 ans, enlevée par des djihadistes en décembre 2016. Trois autres otages ont été libérés, l'homme politique malien Soumaïla Cissé et deux Italiens, dont un prêtre.

Photo non datée ni localisée publiée par le comité de soutien à la libération de Sophie Pétronin la montre alors qu'elle était en mission en Afrique.
Photo non datée ni localisée publiée par le comité de soutien à la libération de Sophie Pétronin la montre alors qu'elle était en mission en Afrique. Crédits : https://www.liberons-sophie.fr/ - AFP

La dernière otage française dans le monde a été libérée aujourd'hui par le groupe djihadiste qui la détenait. Libéré également l'opposant malien Soumaïla Cissé. Tous deux étaient détenus dans le nord du Mali par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), la principale alliance djihadiste au Sahel liée à Al-Qaida. 

C'est la présidence malienne qui annonce ce soir cette double libération. Le gouvernement malien a ensuite annoncé la libération de deux otages italiens, Nicola Chiacchio et Pier Luigi Maccalli, un prêtre enlevé au Niger en 2018.

Sophie Pétronin, âgée de 75 ans, avait été enlevée le 24 décembre 2016 à Gao dans le nord du Mali. Tout s'est précipité le week-end dernier lorsque les autorités maliennes ont libéré plusieurs centaines de prisonniers, des djihadistes principalement.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

.
. Crédits : Visactu

Les autres titres du journal

A compter de samedi matin, quatre nouvelles villes vont passer en zone d'alerte maximale : Lille, Grenoble, Lyon et Saint-Etienne. Elles rejoignent dans la catégorie rouge écarlate Paris et sa petite couronne, la métropole d'Aix-Marseille et la Guadeloupe. Emmanuel Macron avait expliqué hier qu'il fallait "plus de restrictions" dans les zones où la Covid-19 "circule trop vite". Rappelons qu'en zone d'alerte maximale, les bars doivent fermer et les restaurants se soumettre à un protocole sanitaire renforcé. Les précisions de Cécilia Arbona dans ce journal, et le commentaire de notre invité, Philippe Laurent, secrétaire général de l'AMF, l'Association des maires de France.

Les métropoles de Lille, Lyon, Saint-Etienne et Grenoble basculeront samedi 10 octobre en zone d'alerte maximale
Les métropoles de Lille, Lyon, Saint-Etienne et Grenoble basculeront samedi 10 octobre en zone d'alerte maximale Crédits : Visactu
Écouter
1 min
Cécilia Arbona revient sur la nouvelle carte des restrictions sanitaires
Écouter
4 min
Philippe Laurent plaide en faveur de mesures de restriction "les plus claires possible"

Aux Etats-Unis, le deuxième débat entre Donald Trump et Joe Biden prévu le 15 octobre suscite une nouvelle polémique entre les deux candidats. La commission chargée de l'organiser veut un débat virtuel pour tenir compte de la contamination du président américain. Refus catégorique de Donald Trump qui veut un vrai débat en présentiel. La correspondance de Loïg Loury à New York.

Le Prix Nobel de littérature 2020 ne devrait pas susciter la controverse, contrairement au Nobel décerné l'an dernier à Peter Handke. L'Académie de Stockholm a choisi comme lauréate la poétesse américaine Louise Glück.  Très connue aux Etats-Unis, Louise Glück l'est nettement moins en France. Et il faut consulter les revues "Europe" ou "Poésie" pour découvrir son oeuvre en français. Marie Olivier, maitre de conférences en littérature anglo-américaine, à l’Université Paris-Est Créteil, revient dans ce journal sur la portée universelle de la poésie de Louise Glück.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......