LE DIRECT
Nicolas Sarkozy quitte le nouveau palais de justice de Paris après sa condamnation dans l'affaire des écoutes ce lundi 1er mars 2021

Affaire des écoutes : prison ferme pour Nicolas Sarkozy

13 min

C'est la première fois dans l'histoire de la Ve République qu'un ancien président est condamné à de la prison ferme. Nicolas Sarkozy a été reconnu coupable de corruption et trafic d'influence. Le tribunal lui inflige trois ans de prison, dont un an ferme.

Nicolas Sarkozy quitte le nouveau palais de justice de Paris après sa condamnation dans l'affaire des écoutes ce lundi 1er mars 2021
Nicolas Sarkozy quitte le nouveau palais de justice de Paris après sa condamnation dans l'affaire des écoutes ce lundi 1er mars 2021 Crédits : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT - AFP

Nicolas Sarkozy n'est pas le premier président de la Ve République condamné par la justice. Mais la peine infligée à son prédécesseur Jacques Chirac était une peine assortie du sursis, deux ans en l'occurrence dans l'affaire des emplois fictifs de la ville de Paris. Nicolas Sarkozy, lui, est condamné à trois ans de prison dont un an ferme pour corruption et trafic d'influence dans l'affaire dite des écoutes. Même peine pour les deux autres prévenus, l'avocat Thierry Herzog et l'ancien haut magistrat Gilbert Azibert.  Le tribunal a estimé que l'ancien président, avec l'aide de son avocat historique Thierry Herzog, avait bien promis un poste à Monaco à Gilbert Azibert, en échange d'informations sur une procédure le concernant. Les trois condamnés ont fait appel du jugement. Un appel suspensif, ils restent donc libres ce soir. A droite, les amis de Nicolas Sarkozy dénoncent l'acharnement judiciaire dont l'ancien président serait la cible. Dans la majorité, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin apporte son "soutien amical" à celui qui fut son mentor en politique.

Écouter
1 min
Anne Fauquembergue revient sur l'échec des avocats de la défense

Invité de ce journal, l'avocat Régis de Castelnau, animateur du blog juridique "Vu du droit"  Régis de Castelnau vient de publier "Une justice politique", essai paru en janvier où il critique le rôle du PNF, le parquet national financier, dans les affaires politico-judiciaires.

Écouter
15 min
Régis de Castelnau dénonce une "stratégie judiciaire" contre Nicolas Sarkozy
SIMON MALFATTO, JULES BONNARD, DARIO INGIUSTO
SIMON MALFATTO, JULES BONNARD, DARIO INGIUSTO Crédits : AFP

LES AUTRES TITRES DU JOURNAL

Anne Hidalgo est sortie de son silence aujourd'hui, quatre jours après la polémique suscitée par son premier adjoint. Emmanuel Grégoire avait évoqué l'idée de reconfiner Paris pendant trois semaine, avec la perspective d'un retour à la normale à l'issue de ce confinement parisien. Officiellement, il n'en a jamais été question. C'est le message qu'a voulu faire passer aujourd'hui la maire de Paris. 

Alors que l'Allemagne exige désormais un test négatif pour les Mosellans qui rentrent sur son territoire, Bruxelles cherche des solutions pour garantir la libre circulation dans l'Union européenne. La Commission va présenter d'ici quelques semaines un projet de certificat vert qui pourrait entrer en vigueur cet été. Ce document ne sera pas réservé aux personnes vaccinées, celles qui présenteront un test négatif pourront aussi en bénéficier.

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......