LE DIRECT
Le quartier bouclé après l'effondrement spectaculaire de deux immeubles, le 5 novembre à Marseille

Dix personnes portées disparues après l'effondrement de deux immeubles à Marseille

14 min

Ce lundi, deux immeubles vétustes d'un quartier populaire de Marseille se sont effondrés. Les secouristes, dépêchés en nombre, sont toujours à la recherche de survivants, mais l'espoir diminue d'heure en heure.

Le quartier bouclé après l'effondrement spectaculaire de deux immeubles, le 5 novembre à Marseille
Le quartier bouclé après l'effondrement spectaculaire de deux immeubles, le 5 novembre à Marseille Crédits : Gérard Julien - AFP

Huit habitants et deux passants sont toujours recherchés ce soir, selon Christophe Castaner. Le ministre de l'Intérieur s'est rendu dans la cité phocéenne après l'effondrement, ce matin, de deux immeubles anciens dans un quartier populaire de la ville. Un troisième a été abattu pour des raisons de sûreté. Pour expliquer les raisons de ce drame, la mairie évoque les fortes pluies de ces derniers jours qui auraient fragilisé les structures. Mais ces bâtiments étaient aussi vétustes, l'un d'eux était même condamné, mais l'autre était toujours habité. Ce soir, les secours continuent de fouiller les décombres.

Les autres titres du journal

Emmanuel Macron dans l'Est, ce lundi, au deuxième jour de son "itinérance mémorielle". Le président de la République a honoré ce matin la mémoire des Poilus, avant de se consacrer à un volet plus politique : visite d'usine et discours économique au programme.

Discours pendant lequel le chef de l'État a évité d'évoquer les prix du carburant, sujet pourtant brûlant, dont nous parlons avec notre invité, le sondeur et politologue Jérôme Sainte-Marie. 

Écouter
5 min
L'"itinérance mémorielle" d'Emmanuel Macron, la gronde autour du carburant, les européennes. Commentaire de Jérôme Sainte-Marie

Aux États-Unis, les Américains se préparent à voter pour les élections de mi-mandat. Élection cruciale pour les démocrates, qui vont tenter de revenir en force grâce à de nouveaux visages. 

Et puis en Allemagne, l'AFD sous le feu des critiques, après les violences racistes de cet été. L'opposition réclame que les membres du parti d'extrême droite soient surveillés par les services de renseignement allemands.

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......