LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Résultats des quatre dernières élections législatives en Espagne pour les principales forces politiques, à la suite du scrutin de dimanche

Espagne : nouveau blocage politique après les élections législatives

14 min

Le PSOE (Parti socialiste) reste le premier parti espagnol, mais il aura du mal à constituer une majorité à gauche pour gouverner. Le scrutin d'hier a été marqué par une nouvelle percée de Vox, la formation classée à l'extrême droite qui s'installe dans le paysage populiste européen.

Résultats des quatre dernières élections législatives en Espagne pour les principales forces politiques, à la suite du scrutin de dimanche
Résultats des quatre dernières élections législatives en Espagne pour les principales forces politiques, à la suite du scrutin de dimanche Crédits : PATRICIO ARANA - AFP

En Espagne, les quatrièmes élections législatives en quatre ans n'auront pas permis de dégager une majorité claire, ni à gauche ni à droite. Le Parti socialiste du chef du gouvernement Pedro Sanchez est arrivé en tête avec 120 sièges. Mais même en s'alliant avec Podemos, la gauche radicale, le PSOE n'atteint pas la majorité absolue de 176 sièges. A droite, le Parti Populaire progresse avec 88 sièges. Les conservateurs sont talonnés par Vox, le parti populiste, qui passe en six mois de 24 à 52 sièges, avec plus de 15% des suffrages. Mais le troisième parti de droite, Ciudadanos, s'est effondré avec dix sièges seulement. Ce qui rend impossible la constitution d'une majorité de droite.  Invité de ce journal, l'historien Benoît Pellistrandi, spécialiste de la vie politique espagnole. Il vient de publier "Le labyrinthe catalan" chez Desclée de Brouwer.

Des partisans de Vox en liesse hier soir devant le siège du parti à Madrid
Des partisans de Vox en liesse hier soir devant le siège du parti à Madrid Crédits : OSCAR DEL POZO - AFP
Écouter
11 min
Pour Benoît Pellistrandi, Vox est la variante espagnole du populisme européen avec un héritage franquiste assumé

LES AUTRES TITRES DU JOURNAL

La Turquie veut renvoyer dans leur pays les jihadistes occidentaux qu'elle détient. Les premières expulsions ont commencé aujourd'hui, et la France sera bientôt concernée. Les explications d'Anne Andlauer à Istanbul dans ce journal.  

Le chaos s'installe en Bolivie après la démission d'Evo Morales. Les violences se multiplient entre les partisans et les adversaires de l'ex-président de gauche. Nous ferons le point avec Alice Campaignolle à La Paz, la capitale bolivienne.

Environ 50 000 nationalistes polonais ont manifesté aujourd'hui à Varsovie pour leur traditionnelle "marche de l'indépendance". En Pologne, le 11 novembre est le jour de la fête nationale, qui marque l’indépendance retrouvée du pays à la fin de la Première guerre mondiale. L'extrême droite polonaise a fait son retour au Parlement à la faveur des législatives du mois dernier. Le reportage de Thomas Giraudeau.

Intervenants
  • historien, spécialiste de l’Espagne contemporaine, professeur en classes préparatoires au Lycée Condorcet à Paris
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......