LE DIRECT
Taux de personnes hospitalisées, nombre de nouvelles hospitalisations ces sept derniers jours, et incidence en France

Covid-19 : rassemblements limités en Gironde et dans les Bouches-du-Rhône

14 min

Face à la forte augmentation des cas dans ces deux départements, les préfets annoncent de nouvelles restrictions. Les événements publics ne pourront pas dépasser les mille participants. Pour les rassemblements privés dans les parcs ou sur les plages, pas question d'aller au-delà de dix personnes.

Taux de personnes hospitalisées, nombre de nouvelles hospitalisations ces sept derniers jours, et incidence en France
Taux de personnes hospitalisées, nombre de nouvelles hospitalisations ces sept derniers jours, et incidence en France Crédits : SIMON MALFATTO, LAURENCE SAUBADU - AFP

Pour enrayer le rebond de l'épidémie, le gouvernement avait exclu la semaine dernière d'imposer de nouvelles restrictions au plan national. En revanche, le Premier ministre Jean Castex avait demandé aux départements les plus touchés de prendre les mesures nécessaires.  Chose faite aujourd'hui en Gironde et dans les Bouches-du-Rhône, où les cas de Covid ne cessent d'augmenter. Les préfets ont annoncé plusieurs dispositions qui limitent singulièrement les rassemblements publics et privés.

Écouter
1 min
Ouafia Kheniche revient sur les nouvelles mesures de restrictions annoncées à Bordeaux et Marseille
Bordeaux le 14 septembre 2020 : la préfète de Gironde Fabienne Buccio annonce de nouvelles mesures contraignantes. Au centre de la photo, le nouveau maire de la ville, l'écologiste Pierre Hurmic.
Bordeaux le 14 septembre 2020 : la préfète de Gironde Fabienne Buccio annonce de nouvelles mesures contraignantes. Au centre de la photo, le nouveau maire de la ville, l'écologiste Pierre Hurmic. Crédits : PHILIPPE LOPEZ - AFP

Faut-il imposer de nouvelles restrictions pour freiner l'expansion de l'épidémie ? Non, répond notre invité, Christophe Prudhomme, porte-parole de l'Association des médecins urgentistes de France(AMUF). Christophe Prudhomme réclame une généralisation des tests de dépistage et des moyens supplémentaires pour l'hôpital public.

Écouter
7 min
Christophe Prudhomme dénonce "la répression et les interdictions" dans la lutte contre la Covid-19

A l'étranger, la deuxième vague de la Covid 19 est une réalité dans de nombreux pays. En Israël, le gouvernement Netanyahu ordonne un reconfinement généralisé de trois semaines à partir de vendredi, qui coïncide avec le Nouvel an juif cette année. En Europe, le nombre de nouveaux cas explose en Autriche et en République Tchèque.  Les contaminations augmentent également au Royaume-Uni où l'Angleterre interdit depuis ce matin les rassemblements de plus de six personnes. Une mesure difficile à appliquer, comme a pu le constater notre correspondant à Londres Richard Place.

LES AUTRES TITRES DU JOURNAL

Valéry Giscard d'Estaing a été hospitalisé ce soir à l'hôpital parisien Georges Pompidou. L'ancien président souffrirait de problèmes respiratoires qui auraient nécessité son admission en réanimation. Mais ces informations du journal Le Parisien n'ont pas été confirmées par la famille. Valéry Giscard d'Estaing est âgé de 94 ans.

Alexei Navalny va mieux. Pour la première fois depuis son hospitalisation à Berlin, l'opposant russe a pu se lever de son lit. Les médecins allemands sont raisonnablement optimistes : ils n'évoquent plus les séquelles dont pourraient souffrir Navalny après son empoisonnement. De son côté, Emmanuel Macron hausse le ton face à la Russie de Vladimir Poutine. Dans un échange téléphonique avec son homologue russe, le président français lui a demandé que "toute la lumière soit faite" sur la "tentative d'assassinat" de l'opposant. 

Intervenants
  • Porte-parole de l’association des Médecins urgentistes et délégué CGT santé

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......