LE DIRECT
Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse avec le Premier ministre belge Alexander de Croo

Covid-19 : Emmanuel Macron envisage une campagne de vaccination au printemps pour le grand public

15 min

Le président a précisé aujourd'hui le calendrier pour vacciner le plus grand nombre sur la base du volontariat. Il a aussi annoncé son intention d'empêcher les Français d'aller faire du ski à l'étranger à Noël. Des "mesures restrictives et dissuasives" seront prises.

Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse avec le Premier ministre belge Alexander de Croo
Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse avec le Premier ministre belge Alexander de Croo Crédits : BENOIT TESSIER / POOL - AFP

La France accélère ses préparatifs en vue de l'arrivée prochaine d'un vaccin contre la Covid-19. Emmanuel Macron a donné aujourd'hui quelques éléments de calendrier sur la future campagne de vaccination. Les plus fragiles seront vaccinés au début de l'année. Et pour le grand public, le chef de l'Etat envisage une campagne entre avril et juin. La vaccination ne sera pas obligatoire, a réaffirmé le président, qui défend une stratégie "de conviction et de transparence". Les précisions d'Olivier Emond.

Emmanuel Macron a évoqué le processus de vaccination à l'issue d'un entretien avec le Premier ministre belge Alexander de Croo. Au cours de cette même conférence de presse, il n'a pas hésité à s'en prendre aux Français qui seraient tentés de skier à l'étranger à Noël. Pour les en empêcher, le président veut prendre des "mesures restrictives et dissuasives", mais il n'a pas précisé lesquelles. Dans le collimateur de l'Elysée, il y a la Suisse où les stations de ski seront ouvertes à Noël, contrairement à la France. La correspondance à Genève de Jérémie Lanche.

23% des Français affirment avoir été victimes de discrimination au travail. C'est l'un des chiffres marquants  du 13e baromètre du Défenseur des droits et de l'OIT, l'organisation internationale du travail. L'étude révèle un point positif : beaucoup de victimes de ces discriminations ne se laissent plus faire, elles sont deux fois plus nombreuses qu'en 2013 à entamer des démarches pour obtenir réparation. On en parle avec l'invitée de ce journal, Claire Hédon, Défenseure des droits.

La défenseure des Droits Claire Hédon lors d'une séance photo à Paris le 20 juillet 2020
La défenseure des Droits Claire Hédon lors d'une séance photo à Paris le 20 juillet 2020 Crédits : JOEL SAGET - AFP
Écouter
5 min
Claire Hédon explique son combat contre les discriminations au travail

En Allemagne, un automobiliste a délibérément fauché des passants cet après-midi dans la zone piétonne de la ville de Trêves, non loin du Luxembourg. Le bilan est lourd, cinq morts et une quinzaine de blessés. Le conducteur a été interpellé, il s'agit d'un Allemand de 51 ans présentant des troubles psychiatriques selon le procureur. La piste terroriste est exclue à ce stade. La correspondance de Ludovic Piedtenu à Berlin.

Dans ce journal, hommage à Anne Sylvestre, disparue hier à l'âge de 86 ans des suites d'un AVC. Avec ses fabulettes, Anne Sylvestre avait cette étiquette de chanteuse pour enfants. Et pourtant, son oeuvre prouve qu'elle était d'abord une artiste engagée, une chanteuse féministe comme elle aimait à se définir. Une évocation signée Benoît Grossin.

Intervenants
  • Défenseure des droits, ancienne présidente d'ATD-Quart Monde.
À venir dans ... secondes ...par......