LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Environ 2000 personnes ont manifesté aujourd'hui à Rouen entre le palais de justice et la préfecture de Normandie

Rouen : plus de 5000 tonnes de produits chimiques ont brûlé dans l'usine Lubrizol

14 min

La préfecture de Seine-Maritime a mis en ligne ce soir la liste des produits détruits dans l'incendie de la semaine dernière, tous ne seraient pas dangereux selon les autorités. Une nouvelle manifestation a eu lieu aujourd'hui pour dénoncer l'attitude des pouvoirs publics.

Environ 2000 personnes ont manifesté aujourd'hui à Rouen entre le palais de justice et la préfecture de Normandie
Environ 2000 personnes ont manifesté aujourd'hui à Rouen entre le palais de justice et la préfecture de Normandie Crédits : LOU BENOIST - AFP

On en sait plus ce soir sur la nature des produits qui ont brûlé jeudi dernier à Rouen dans l'incendie de l'usine Lubrizol. Selon un bilan mis en ligne par la préfecture, ce sont 5253 tonnes de produits chimiques qui se sont consumées: des détergents, des solvants et des additifs multi-usages. La liste complète est consultable sur le site de la préfecture de Seine-Maritime. "Tous les produits ne sont pas dangereux", affirme la préfecture qui ajoute que "la dangerosité dépend de la quantité présente". Un exercice de transparence qui ne suffira pas à dissiper les inquiétudes d'une partie de la population. 2000 personnes ont manifesté ce soir à Rouen pour réclamer la vérité sur l'incendie de Lubrizol. Dossier dans ce journal avec le reportage de Thibaut Lefèvre et le commentaire de notre invité, Laurent Vibert, spécialiste de la communication de crise, ancien porte-parole des Pompiers de Paris.

Écouter
7 min
Laurent Vibert analyse les ratés de la communication gouvernementale après l'incendie de Rouen

LES AUTRES TITRES DU JOURNAL

Marion Maréchal ne sera pas candidate à la présidentielle en 2022. La nièce de Marine Le Pen renonce après avoir tenu pourtant un discours très politique samedi à la Convention de la droite. C'est par un simple tweet que Marion Maréchal a dissipé ce matin les doutes sur ses intentions électorales. L'analyse de Maxence Lambrecq.  

En Tunisie, Nabil Karoui reste en prison. Qualifié pour le 2e tour de la présidentielle le 13 octobre prochain, l'homme d'affaires ne pourra pas faire campagne. Nabil Karoui est incarcéré pour des soupçons de blanchiment d'argent et fraude fiscale. La correspondance de Maurine Mercier à Tunis.

La contestation ne faiblit pas à Hong Kong, elle a même pris une nouvelle dimension aujourd'hui, alors que Pékin fêtait le 70e anniversaire de la République populaire de Chine.  Des milliers de partisans de la démocratie ont affronté la police hongkongaise inféodée au régime communiste. Et pour la première fois, un jeune manifestant a été blessé par un tir à balle réelle. Le reportage de Florence de Changy.

Intervenants
  • fondateur et PDG de l'agence Nitidis, spécialisée dans la communication de crise, ancien porte-parole des Pompiers de Paris
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......