LE DIRECT
La une du numéro spécial de Charlie Hebdo consacré au procès des attentats de janvier 2015

Charlie Hebdo ressort les caricatures de Mahomet

15 min

A la veille du procès des attentats de janvier 2015, le journal a décidé de republier les dessins représentant le prophète. Les caricatures sont à la une d'un numéro spécial de Charlie à paraître demain dans les kiosques. Elles sont déjà visibles en ligne.

La une du numéro spécial de Charlie Hebdo consacré au procès des attentats de janvier 2015
La une du numéro spécial de Charlie Hebdo consacré au procès des attentats de janvier 2015 Crédits : Jean-François FREY / PHOTOPQR / L'ALSACE - Maxppp

Il est encore possible en France de caricaturer le prophète. Charlie Hebdo en administre une preuve éclatante aujourd'hui en republiant les caricatures de Mahomet juste avant le procès des attentats de janvier 2015 contre le journal et l'Hyper Cacher. Ces mêmes dessins qui avaient attiré sur Charlie la haine meurtrière des jihadistes. Le 7 janvier 2015, les frères Kouachi avaient décimé la rédaction en tuant 12 personnes au total. A partir de demain, ce sont les complices présumés des frères Kouachi qui seront jugés. Charlie Hebdo a choisi ce moment fort pour défendre finalement le droit au blasphème. 

Écouter
1 min
Fiona Moghaddam revient sur le numéro spécial de Charlie Hebdo

Cinq ans après l'attentat jihadiste contre Charlie, le droit au blasphème est-il menacé en France surtout lorsqu'il s'agit de l'islam ? Les caricatures de Mahomet sont rarissimes, voire inexistantes dans la presse française. Invitée de ce journal, Anastasia Colosimo, docteur en théorie politique, auteur en 2016 de l'ouvrage "Les bûchers de la liberté" (Editions Stock) sur la question justement de la liberté d'expression. Anastasia Colosimo revient notamment sur les origines de l'affaire des caricatures, le premier procès infligé à Charlie Hebdo en 2007.

Écouter
9 min
Anastasia Colosimo : "le blasphème a été transformé en offense aux croyants"

LES AUTRES TITRES DU JOURNAL

C'est un terme venu de la droite radicale qui semble diviser aujourd'hui le gouvernement. La société française serait en proie à un véritable ensauvagement selon le ministre de l'intérieur Gérald Darmanin.  Un terme récusé ce matin par son collègue de la justice Eric Dupond-Moretti. Pour l'ancien avocat, parler d'ensauvagement alimenterait le sentiment d'insécurité. En déplacement à Châteauroux pour la rentrée scolaire, Jean Castex a tenté d'éteindre la polémique. Voilà le Premier ministre déjà obligé d'arbitrer entre deux membres de son gouvernement. Jean Castex qui s'est bien gardé de reprendre à son compte l'idée d'un ensauvagement de la société française.

Emmanuel Macron à Beyrouth, son deuxième déplacement dans la capitale libanaise depuis l'explosion qui a ravagé le port le 4 août dernier. Ce soir, le président français a demandé aux responsables politiques libanais un gouvernement de mission pour relever le pays. Ils se sont engagés à former ce nouveau gouvernement dans les 15 jours.

Dans ce journal également, les curieux propos de Donald Trump hier soir à la télévision. Le président américain a semblé utiliser des arguments complotistes pour expliquer le climat de violence aux Etats-Unis à deux mois de l'élection présidentielle.

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......