LE DIRECT
Le nouvel état-major de l'Union européenne

La ministre allemande de la Défense Ursula von der Leyen proposée pour devenir présidente de la Commission européenne

10 min

C'est la première fois qu'une femme occupera le principal poste exécutif de l'UE. Ursula von der Leyen a été choisie par les dirigeants européens après de longues tractations.

Le nouvel état-major de l'Union européenne
Le nouvel état-major de l'Union européenne Crédits : KUN TIAN, GILLIAN HANDYSIDE - AFP

Les dirigeants européens sont sortis de l'impasse ce soir à Bruxelles, ils ont enfin une liste de noms pour les postes clés de l'UE. C'est une Allemande, Ursula von der Leyen, qui va succéder au Luxembourgeois Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission européenne. La France se consolera avec la présidence de la Banque centrale européenne confiée à la directrice générale du FMI Christine Lagarde. Les autres postes distribués aujourd'hui reviennent à deux hommes : le Premier ministre belge Charles Michel présidera le Conseil européen, et le ministre espagnol des affaires étrangères Josep Borrell sera le Haut représentant de l'UE pour les Affaires étrangères. Explications et portrait avec Isabelle Labeyrie et Ludovic Piedtenu.

Ursula von der Leyen sur la base aérienne de Fassberg le 15 juin dernier lors de la Journée des Forces armées allemandes
Ursula von der Leyen sur la base aérienne de Fassberg le 15 juin dernier lors de la Journée des Forces armées allemandes Crédits : PATRIK STOLLARZ - AFP

L'Autriche est devenue aujourd'hui le premier pays de l'Union européenne à interdire le glyphosate. C'est en fait le Parlement autrichien qui a pris cette décision contre l'herbicide contrroversé.  Un vote à une large majorité où l'on retrouve presque toutes les tendances politiques autrichiennes, y compris l'extrême droite. Le reportage à Vienne d'Isaure Hiace.

En France, les jours de Vincent Lambert sont désormais comptés. Son médecin, le docteur Sanchez du CHU de Reims, a annoncé aujourd'hui l'arrêt des traitements qui maintiennent en vie le patient tétraplégique en état végétatif. Une décision rendue possible par la Cour de cassation qui s'était prononcée la semaine dernière.  L'arrêt des traitements, cela signifie concrètement que Vincent Lambert ne sera plus ni alimenté ni hydraté. Une sédation profonde doit l'amener jusqu'à la fin. Une solution défendue par son épouse, alors que ses parents la contestent. Ils en appellent une nouvelle fois à l'ONU. Les explications de Mathilde Lemaire.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......