LE DIRECT
Pete Buttigieg, le benjamin de la course à l'investiture démocrate (38 ans), avec ses partisans à Des Moines, capitale de l'Iowa, le 3 février

Présidentielle américaine : fiasco démocrate dans l'Iowa

15 min

Les Etats-Unis attendent toujours les résultats de la première primaire destinée à désigner l'adversaire de Donald Trump pour la présidentielle en novembre. Le parti démocrate invoque un bug informatique. Une situation qui réjouit le président américain.

Pete Buttigieg, le benjamin de la course à l'investiture démocrate (38 ans), avec ses partisans à Des Moines, capitale de l'Iowa, le 3 février
Pete Buttigieg, le benjamin de la course à l'investiture démocrate (38 ans), avec ses partisans à Des Moines, capitale de l'Iowa, le 3 février Crédits : WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP

Ce devait être la première étape pour la reconquête de la Maison Blanche en novembre. Mais la primaire démocrate dans l'Iowa est en train de tourner au fiasco. 24 heures après les caucus, on attend toujours les résultats définitifs de ces assemblées d'électeurs. La faute, semble-t-il, à une application informatique qui a dysfonctionné. En attendant, deux candidats à l'investiture démocrate, Bernie Sanders et Pete Buttigieg, revendiquent chacun la victoire en brandissant leurs propres chiffres. Les premiers résultats partiels portant sur 62% des votes donnent un léger avantage à Pete Buttigieg sur Bernie Sanders. Dans ce journal, la correspondance de Grégory Philipps à Washington et le commentaire de notre invité, Jean-Eric Branaa, maître de conférences à l'Université Paris II. 

Écouter
5 min
Jean-Eric Branaa analyse les deux leçons de la primaire de l'Iowa, l'échec du parti démocrate et le succès de Donald Trump

LES AUTRES TITRES DU JOURNAL

Face au coronavirus chinois, l'inquiétude grandit en Europe. Le Royaume-Uni et la France recommandent désormais à leurs ressortissants de quitter la Chine. L'épidémie a déjà fait 490 morts dans le pays où l'on dénombre près de 25 000 personnes contaminées.  Dominique André, notre correspondante à Pékin, a rencontré l'ambassadeur de l'Union européenne qui surveille la crise pour le compte des 27 pays de l'UE. 

Les populistes européens avaient rendez-vous à Rome aujourd'hui. La capitale italienne accueillait une conférence regroupant quelques têtes d'affiche de la droite radicale, voire de l'extrême droite. En vedette américaine, le Premier ministre hongrois Viktor Orban. Mais il y avait aussi côté français Marion Maréchal, et de nombreux intellectuels américains, israéliens ou européens. Le reportage de Bruce de Galzain.

En France, cela fait cinq jours maintenant que le gouvernement doit faire face à un procès en inhumanité. Depuis que jeudi dernier, la majorité LREM a rejeté une proposition de loi centriste visant à porter de cinq à douze jours le congé parental pour le décès d'un enfant. Le gouvernement a promis de réparer sa faute. Ce soir, la ministre du travail Muriel Pénicaud et le secrétaire d’État Adrien Taquet ont reçu les associations qui accompagnent les parents en deuil. Les précisions de Rosalie Lafarge.

Intervenants
  • maître de conférences à l’Université de Paris II Assas (Panthéon-Assas), spécialiste de la politique et de la société américaine

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......