LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Fiche sur les pesticides néonicotinoïdes

L'Assemblée adopte le texte sur le retour des néonicotinoïdes

15 min

Les députés ont approuvé ce soir le projet de loi qui permet d'utiliser à nouveau les néonicotinoïdes pour protéger les champs de betterave. Une mesure contestée par les défenseurs de l'environnement, mais aussi par une soixantaine de députés LREM qui n'ont pas voté le texte.

Fiche sur les pesticides néonicotinoïdes
Fiche sur les pesticides néonicotinoïdes Crédits : LAURENCE SAUBADU, ELIA VAISSIERE - AFP

A une très large majorité, l'Assemblée a adopté ce soir le texte qui autorise le retour des néonicotinoïdes tueurs d'abeilles. Une réintroduction temporaire pour sauver la filière betterave. A priori, un vote sans appel, 313 voix pour, 158 contre, au grand dam des défenseurs de l'environnement. Mais si l'on regarde ce résultat dans le détail, on s'aperçoit qu'une soixantaine de députés LREM n'ont pas voté le texte. Les explications de Rosalie Lafarge.

Dans un contexte sanitaire dégradé par le rebond de la pandémie, l'INSEE a publié aujourd'hui une note de conjoncture bien pessimiste. Conséquence des nouvelles retrictions mises en place, la reprise économique serait stoppée au 4e trimestre.  Sur l'ensemble de l'année 2020, le PIB reculerait de 9%. Les précisions de Catherine Petillon.

La France va restituer au Sénégal et au Bénin des biens culturels issus de la période coloniale africaine. Le projet de loi qui valide cette restitution doit être approuvé ce soir à l'Assemblée. Il s'agit de rendre au Bénin 26 pièces du Trésor de Béhanzin, des pièces provenant du pillage du palais d'Abomey en 1892. Quant au Sénégal, le texte lui permettra de récupérer un sabre et son fourreau attribué à El Hadj Omar Tall, figure majeure de l'histoire militaire et religieuse ouest-africaine du XIXe siècle. Invité de ce journal, Julien Volper, historien de l'art, conservateur au musée royal de l'Afrique centrale à Tervuren en Belgique. Julien Volper, qui s'exprime à titre personnel, remet en cause la pertinence de ce projet de loi qui fragilise selon lui les musées français. Il critique un texte qui limite la question de la restitution des butins de guerre à la période coloniale, alors que la Belgique par exemple pourrait réclamer à la France des œuvres pillées par les armées napoléoniennes ou révolutionnaires.

Statues royales de l'ancien Royaume du Dahomey photographiées au musée du Quai Branly-Jacques Chirac le 18 juin 2018. Le Bénin, héritier du Dahomey, réclame à la France leur restitution.
Statues royales de l'ancien Royaume du Dahomey photographiées au musée du Quai Branly-Jacques Chirac le 18 juin 2018. Le Bénin, héritier du Dahomey, réclame à la France leur restitution. Crédits : GERARD JULIEN - AFP
Écouter
13 min
Julien Volper : "La morale ne peut pas faire une sélection dans son indignation"

Il faut rester prudent, mais les signes d'une libération prochaine de Sophie Pétronin se multiplient. La dernière otage française dans le monde a été enlevée le 24 décembre 2016 au Mali alors qu'elle dirigeait une organisation d'aide à l'enfance. Elle est aujourd'hui âgée de 75 ans. Sébastien Chadaud, le fils de Sophie Pétronin, est arrivé aujourd'hui à Bamako. Les autorités maliennes viennent de libérer des dizaines de jihadistes. Ces libérations s'inscriraient dans un échange de prisonniers dont pourrait bénéficier l'otage française. L'analyse de Claude Guibal.

"N'ayez pas peur du Covid", voilà le message délivré par Donald Trump hier à sa sortie de l'hôpital militaire Walter Reed. Le président américain est rentré hier soir à la Maison Blanche, mais il n'est pas encore tiré d'affaire, a précisé son médecin Sean Conley. Testé positif, Donald Trump est sans doute encore contagieux. Ce qui ne l'empêche pas de tweeter son impatience de débattre avec son rival démocrate Joe Biden le 15 octobre prochain à Miami. Son attitude désinvolte face au virus sidère la communauté médicale américaine. La correspondance à Washington de Grégory Philipps.

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......