LE DIRECT
Le Premier ministre était identifié comme cas contact.

Jean Castex finalement négatif au coronavirus

14 min

Le Premier ministre était identifié comme cas contact, après avoir passé du temps dans une voiture avec le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, infecté. Finalement négatif, Jean Castex sera à nouveau testé samedi.

Le Premier ministre était identifié comme cas contact.
Le Premier ministre était identifié comme cas contact. Crédits : FRANCOIS NASCIMBENI - AFP

Jean Castex est finalement négatif au coronavirus. Le Premier ministre était identifié comme cas contact, après avoir passé du temps dans une voiture avec le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, infecté. Jean Castex sera à nouveau testé samedi, pour éviter tout cas de faux négatifs. Si le test du chef de l'exécutif n'est évidemment pas à remettre en cause, la question de la massification des dépistages refait surface, avec ce test négatif hautement symbolique. Les laboratoires sont aujourd'hui submergés par la demande, et le personnel au bord de la rupture selon le Syndicat national des médecins biologistes. Le ministre de la Santé Olivier Véran souhaite d'ailleurs travailler sur la priorisation des patients, pour mieux définir ceux qui doivent se faire tester en priorité. Une évidence selon l'épidémiologiste Martin Blachier, pour qui la stratégie de massification des tests a clairement atteint ses limites.

Dans le reste de l'actualité

Les pansements économiques de l'exécutif semblent efficaces pour le moment.  Le nombre d'entreprises en difficultés reste bien inférieur au chiffre de 2019. C'est le paradoxe qui ressort du bilan publié aujourd'hui par les greffiers des tribunaux de commerce. Entre mai et juillet, on compte 6000 défaillances d'entreprises, c'est 42% de moins que l'an dernier.  Les explications de Marie Viennot.

Le gouvernement a détaillé aujourd'hui une partie du volet écologique de son plan de relance.  Avec une jolie place pour l'hydrogène : l'exécutif prévoit d'investir sept milliards d’euros sur l’hydrogène d'ici à 2030. L'objectif : faire émerger une véritable filière française de l'hydrogène. Pour en parler avec nous ce soir notre invité Florent Menegaux, Président du groupe Michelin, qui se "réjouit de la décision du gouvernement d'investir massivement pour le développement de cette technologie" :

Écouter
5 min
Florent Menegaux : "L'hydrogène est certainement une énergie alternative dont on a bien besoin pour aider à la transition écologique."
"On a maintenant la volonté et l'argent" pour développer l'hydrogène vert en France, Florent Menegaux, président du groupe Michelin
"On a maintenant la volonté et l'argent" pour développer l'hydrogène vert en France, Florent Menegaux, président du groupe Michelin Crédits : Eric Piermont - AFP

L'opposante bélarusse Maria Kolesnikova accuse le pouvoir d'avoir tenté de l'expulser. Elle aurait été emmenée de force à la frontière entre le Belarus et l'Ukraine la nuit dernière, et aurait fait échouer son exil forcé en "déchirant son passeport". Paris ce soir reconnaît cette version des faits et condamne les "arrestations arbitraires" et "l'exil forcé" des opposants au président Loukachenko.  Alors ce n'est pas le coup d'essai du président, d'ailleurs deux collaborateurs de Maria Koleskinova ont été expulsés en Ukraine cette nuit. L'Ukraine terre d'accueil des opposants bélarusses. Les explications depuis Kiev de Stéphane Siohan.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......