LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des familles originaires de la Ghouta sont arrivées aujourd'hui dans un camp près d'Azaz, une zone tenue par la rébellion syrienne dans le nord du pays

Après la dernière attaque chimique en Syrie, les Occidentaux se donnent le temps de la réflexion

15 min

Donald Trump et Emmanuel Macron n'excluent pas des représailles militaires contre le régime Assad, mais rien n'est décidé ce soir.

Des familles originaires de la Ghouta sont arrivées aujourd'hui dans un camp près d'Azaz, une zone tenue par la rébellion syrienne dans le nord du pays
Des familles originaires de la Ghouta sont arrivées aujourd'hui dans un camp près d'Azaz, une zone tenue par la rébellion syrienne dans le nord du pays Crédits : NAZEER AL-KHATIB - AFP

Emmanuel Macron annonce une décision dans les prochains jours, alors qu'hier Donald Trump évoquait un délai de 24/48 heures. Une chose est sûre, les puissances occidentales ne veulent pas laisser passer le dernier crime attribué au régime Assad : la mort samedi de plusieurs dizaines de civils dans la Ghouta, le dernier fief rebelle aux portes de Damas. Nous ferons le point avec Franck Mathevon.

Les autres titres du journal

Mark Zuckerberg présente ses excuses devant le Sénat américain. Le patron de Facebook sommé de s'expliquer sur le scandale Cambridge Analytica, cette société d'analyse accusée d'avoir aspiré les données de 87 millions d'utilisateurs du premier réseau social au monde. Nous serons en direct de Washington avec Grégory Philipps.

Et nous évoquerons la protection des données avec notre invitée, Isabelle Falque-Pierrotin, la présidente de la CNIL, la Commission nationale informatique et libertés.

Écouter
7 min
La protection des données, un enjeu majeur pour les Français, nous explique Isabelle Falque-Pierrotin

L'affaire Cambridge Analytica est vraiment symboliquement un changement d'époque. Ces questions de modèle économique constitué avec de très larges bases de données, à l'insu des personnes, et accessibles à toute une série de tiers, c'est un phénomène que les autorités de régulation ont identifié depuis plusieurs années, mais finalement sans arriver à convaincre le grand public que les possibilités de manipulation existaient réellement, que cela pouvait représenter un risque. Là, la prise de conscience est immédiate et les individus se disent : on a pu faire l'objet d'une manipulation au coeur même de nos démocraties.

Crédits : Visactu

Situation de plus en plus tendue à Notre-Dame-des-Landes au deuxième jour de l'intervention des forces de l'ordre. Les zadistes ont reçu des renforts de l'extérieur. Le reportage de Véronique Rebeyrotte.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......