LE DIRECT
Un bénévole du Croissant rouge syrien tente de se frayer un chemin dans les décombres de la Ghouta orientale, près de Damas en Syrie.

La Syrie est "proche d'un cataclysme humanitaire", selon Jean-Yves Le Drian

15 min

Le chef de la diplomatie se rendra dans les prochains jours à Téhéran et Moscou pour évoquer la situation syrienne. En 48 heures, les forces pro-gouvernementales ont tué près de 250 civils dans l'enclave de la Ghouta, près de Damas.

Un bénévole du Croissant rouge syrien tente de se frayer un chemin dans les décombres de la Ghouta orientale, près de Damas en Syrie.
Un bénévole du Croissant rouge syrien tente de se frayer un chemin dans les décombres de la Ghouta orientale, près de Damas en Syrie. Crédits : Samer Bouidani - Maxppp

C'est ce que l'on peut appeler un acharnement.  En Syrie, les forces gouvernementales ont encore tué aujourd’hui plus d'une centaine de civils dans la Ghouta orientale, le fief rebelle près de Damas.  Depuis dimanche les bombardements du régime ont fait ainsi fait près de 250 morts.  Six hôpitaux ont été bombardés en 48 heures selon l'ONU.  Et ce n'est pas tout. L'armée de Bachar El Assad s'est engagée sur un autre front aujourd'hui, au nord, dans la province d' Afrin, pour soutenir, dit elle, les kurdes assiégés depuis un mois par les turcs.  Il y a donc Nabila Amel, désormais deux fronts en Syrie.

Jusqu'où iront les révélations au sein d'Oxfam?  Le directeur général de l'ONG a du s'expliquer aujourd'hui devant les parlementaires britanniques. Plusieurs membres de l'organisation sont impliqués dans des affaires d'abus sexuels.  Il y a d'abord eu l'ancien directeur de la mission a Haïti, accusé d’avoir payé des prostituées et organisé des orgies.  Mais ce que révèle Oxfam aujourd'hui, c'est qu'il y  a des dizaines d'autres cas de violences sexuelles, de harcèlement et d'intimidation. Antoine Giniaux est à Londres.

Après le rôle du briseur de tabou, Laurent Wauquiez joue celui de la victime.  "Je suis devenu une cible" a dit le président du parti les républicains sur le plateau de BFM. Il est venu s'expliquer après ses propos polémiques tenus devant des étudiants en management à Lyon. Dans cet enregistrement, Laurent Wauquiez affirme que la France est "une dictature totale" et qu'Emmanuel Macron a "construit sa victoire sur la démollition de François Fillon". Ce soir, le leader de la droite n'a pas présenté d'excuses Stéphane Robert. Il assume tout...ou presque.

Trois ans de prison ferme et cinq ans d'inéligibilité requis à l'encontre de Jérôme Cahuzac.  L'avocat général de la cour d'appel a donc suivi les réquisitions énoncées en première instance, en 2016, à l'encontre  du ministre du budget.  Jérôme Cahuzac est jugé, pour fraude fiscale et blanchiment. L'avocat général a demandé à ce qu'aucun aménagement de peine ne soit accordé à l'ancien ministre.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......