LE DIRECT
Le chef de l'Etat Libyen reçu a l’Élysée par Nicolas Sarkozy, en septembre 2007.

Nicolas Sarkozy, toujours en garde à vue ce soir

15 min

L'ancien chef de l'Etat est entendu dans l'enquête sur les soupçons de financement libyen de sa campagne de 2007.

Le chef de l'Etat Libyen reçu a l’Élysée par Nicolas Sarkozy, en septembre 2007.
Le chef de l'Etat Libyen reçu a l’Élysée par Nicolas Sarkozy, en septembre 2007. Crédits : Remi Ochlik - Maxppp

"C'est humiliant et inutile" Voilà comment Laurent Wauquiez, le président de Les Républicains qualifie la garde à vue de Nicolas Sarkozy sur twitter. L'ancien chef de l'Etat est en effet depuis ce matin en garde à vue dans les locaux de l'Office centrale de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales de Nanterre. Il y est interrogé sur des soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007. Cela fait 5 ans que les magistrats enquêtent, quels sont les nouveaux éléments dont ils disposent ? Les précisions de Florence Sturm.

Les autres titres du journal : 

> Emmanuel Macron a choisi de prononcer son discours devant les Immortels, dans le temple de la langue française. Il était cet après-midi à l'Académie française pour présenter sa stratégie pour la francophonie, en cette journée mondiale. Il a annoncé une trentaine de mesures, pour hisser le français du 5e rang mondial au 3e rang des langues les plus parlées dans le monde.  

Il veut notamment doubler le nombre d’élèves dans les lycées français à l'étranger, qui accueillent actuellement 350 mille jeunes dans le monde entier. Le chef de l'Etat a également évoqué le plurilinguisme.  Au sein de l'Union Européenne, à l'heure du Brexit, le français doit retrouver, selon lui, toute sa place et devenir le synonyme d'opportunité économique.

Emmanuel Macron a enfin axé son discours sur l'Afrique. En 2050, 85% des francophones seront en Afrique. Quels sont les défis à relever sur le continent concernant la francophonie ? On en parle avec notre invité, Liz Gomis, journaliste et membre du conseil présidentiel pour l'Afrique, mis en place par Emmanuel Macron fin août.

Écouter
5 min
Liz Gomis

> C'est un peu le point d'orgue de son triomphe électoral. Vladimir Poutine a reçu les félicitations de Donald Trump par téléphone. Un coup de fil durant lequel les deux hommes ont soigneusement évité les sujets qui fâchent. Le compte rendu de notre correspondant à Moscou, Claude Bruillot. 

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......