LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Emmanuel Macron s'est rendu à Bobigny ce mardi 20 octobre 2020

Attentat à Conflans : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif Cheikh Yassine

15 min

L'exécutif organise sa riposte contre l'islamisme, quatre jours après l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine. Un drame qui rappelle que dans beaucoup d'écoles, les enseignants sont en première ligne face au fondamentalisme religieux : Najat Vallaud-Belkacem est l'invitée de ce journal.

Emmanuel Macron s'est rendu à Bobigny ce mardi 20 octobre 2020
Emmanuel Macron s'est rendu à Bobigny ce mardi 20 octobre 2020 Crédits : Ludovic Marin - AFP

"La peur doit changer de camp" : Emmanuel Macron l'a promis après l'assassinat de Samuel Paty, ce professeur d'histoire-géographie tué dans les Yvelines vendredi dernier, victime d'un acte terroriste parce qu'il avait montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. Et c'est donc maintenant l'heure de la riposte pour l'exécutif : après des opérations policières massives ces derniers jours, le président de la République s'est rendu à Bobigny ce soir pour faire le point sur la lutte contre l'islamisme. Il a notamment annoncé la dissolution du collectif Cheikh Yassine fondé par Abdelhakim Sefrioui. Le militant islamiste fait partie des personnes en garde à vue ce mardi 20 octobre : il avait notamment diffusé une vidéo il y a quelques jours, où il dénonçait l'enseignant assassiné.

L'enquête se poursuit pour comprendre comment l'assaillant a agi : Anne Fauquembergue fait le point sur ce que l'on sait des éventuels complices du tueur, un jeune de 18 ans, d'origine Tchétchène. Et l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine le montre : dans de nombreux établissements scolaires, les enseignants sont en première ligne face à l'intégrisme religieux. Pour en parler, l'invitée de ce journal est l'ancienne ministre de l'éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem : un entretien à retrouver en longueur ici.

Écouter
8 min
Najat Vallaud-Belkacem : "L'école est le plus grand rempart contre l'obscurantisme"

Les autres titres du journal

La seconde vague de Covid-19 s'intensifie : l'Europe se calfeutre petit à petit. Après la France, la Belgique et la Slovénie, deux régions italiennes imposent à leur tour un couvre-feu, l'Espagne pourrait suivre rapidement.

Et la présidentielle américaine se rapproche de plus en plus : Joe Biden bénéficie toujours d'une certaine avance dans les sondages, mais l'écart avec Donald Trump se resserre dans les "swing states", ces Etats-clés qui déterminent le résultat du scrutin. Focus dans ce journal sur le prochain débat entre les candidats jeudi, avec de nouvelles règles pour éviter la cacophonie.

Intervenants
  • Directrice générale de l'ONG ONE en France, femme politique, ancienne ministre de l'Education nationale
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......