LE DIRECT
Emmanuel Macron et Angela Merkel ont affiché leur complicité après la signature du nouveau traité franco-allemand à Aix-la-Chapelle

Contre le populisme, Emmanuel Macron et Angela Merkel signent un nouveau traité franco-allemand

15 min

Le président français et la chancelière allemande ont choisi Aix-la-Chapelle, l'ancienne capitale de l'empire de Charlemagne, pour parapher le texte. Il complète le traité de l'Elysée de 1963 qui avait scellé la réconciliation entre les deux pays. Le reportage de Julie Marie-Leconte.

Emmanuel Macron et Angela Merkel ont affiché leur complicité après la signature du nouveau traité franco-allemand à Aix-la-Chapelle
Emmanuel Macron et Angela Merkel ont affiché leur complicité après la signature du nouveau traité franco-allemand à Aix-la-Chapelle Crédits : OLIVER BERG / DPA / DPA PICTURE-ALLIANCE - AFP

En France, les souverainistes multiplient les critiques contre ce traité d'Aix-la-Chapelle. Marine Le Pen demande la saisine du Conseil constitutionnel. La présidente du Rassemblement national cite une tribune publié aujourd'hui dans Le Figaro, "Le traité d'Aix-la-Chapelle affecte la souveraineté nationale".

L'auteur de cette tribune, Olivier Gohin, est l'invité de ce journal. Olivier Gohin est professeur de droit constitutionnel à l'Université Paris II Panthéon-Assas. Pour lui, plusieurs dispositions du traité sont en contradiction avec la Constitution française. Il reproche au texte de défendre en préambule une conception fédérale de l'Europe, qui serait incompatible avec la souveraineté nationale.

Chronologie du partenariat franco-allemand depuis 1948 jusqu'au nouveau traité d'Aix-la-Chapelle signé par Angela Merkel et Emmanuel Macron mardi
Chronologie du partenariat franco-allemand depuis 1948 jusqu'au nouveau traité d'Aix-la-Chapelle signé par Angela Merkel et Emmanuel Macron mardi Crédits : VINCENT LEFAI, THORSTEN EBERDING - AFP
Écouter
8 min
Pour Olivier Gohin, le traité ne peut pas évoquer une "Europe souveraine" puisque l'Union européenne n'est pas un Etat

LES AUTRES TITRES DU JOURNAL

Jair Bolsonaro vedette du Forum économique mondial de Davos. Le nouveau président brésilien a cherché à séduire les grands patrons mondiaux en leur expliquant qu'ils ne devaient pas avoir peur du populisme. Le reportage d'Isabelle Chaillou.  

Vladimir Poutine n'a pas l'intention de rendre l'archipel des Kouriles au Japon. Le président russe recevait aujourd'hui à Moscou le premier ministre japonais Shinzo Abe. Le conflit territorial autour de ces îles annexées par les Russes empêche la signature d'un traité de paix entre les deux pays. La correspondance de Claude Bruillot.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......