LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Boris Johnson essuie un nouveau revers à la Chambre des communes.

Le parlement britannique rejette l'examen accéléré de l'accord du Brexit

15 min

Le parlement britannique refuse l'examen accéléré de l'accord sur le Brexit. Les 27 de l'Union européenne doivent se prononcer sur une éventuelle prolongation de la date du Brexit au 31 janvier 2020.

Boris Johnson essuie un nouveau revers à la Chambre des communes.
Boris Johnson essuie un nouveau revers à la Chambre des communes. Crédits : JESSICA TAYLOR / UK PARLIAMENT / AFP - AFP

La perspective d'un Brexit le 31 octobre s'éloigne encore un peu plus : le parlement britannique a certes accepté la loi d'application du Brexit, mais il a refusé l'examen accéléré de l'accord (un calendrier voulu par Boris Johnson pour pouvoir sortir de l'Union européenne a la date prévue). Résultat : le premier ministre britannique a suspendu l'examen de l'accord, car il doit attendre la réponse de l'Union européenne.  Le président du conseil européen Donald Tusk consulte les 27 dirigeants européens sur la demande de prolongation de la date du Brexit au 31 janvier 2020.   

En France, les chefs des petites et moyennes entreprises avancent à tâtons sur la question du Brexit. La confédération des PME a tenu toute à l'heure une conférence de presse à Paris sur le sentiment des patrons. Selon elle, 43% des PME se disent concernées par le Brexit, et parmi celles-ci 35% affirment s'être préparées pour affronter une sortie du Royaume-Uni de l'UE.  Pauline Renoir a rencontré deux patrons de PME qui ont imaginé plusieurs scénarios de Brexit.

Les autres titres du journal

Un accord qualifié d'"historique" par Recep Taiyyp Erdogan : accord avec Vladimir Poutine sur le nord de la Syrie, et qui exige le retrait total des forces kurdes de la zone. Les explications d'Eric Biegala dans ce journal.

Vladimir Poutine sera demain au sommet Russie Afrique. La Russie ne cache plus son objectif de revenir sur le continent. François Soudan, directeur de la revue Jeune Afrique est l'invité de ce journal.

Écouter
7 min
Poutine veut mettre en avant la "spécificité russe" en Afrique selon François Soudan, directeur de Jeune Afrique

Enfin, le patron du groupe Lubrizol a été entendu par les députés et les sénateurs aujourd'hui, après l'incendie de son usine à Rouen. Selon lui, il n'y a aucun risque sanitaire.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......