LE DIRECT
Le 27 mai dernier, au lendemain de l'échec de la liste Bellamy aux européennes, Valérie Pécresse avait assisté à son dernier bureau politique chez Les Républicains

Valérie Pécresse quitte Les Républicains

15 min

La présidente de la région Ile-de-France annonce ce soir sur France 2 son départ de LR. Elle renonce à changer le parti de l'intérieur après la débâcle des élections européennes. Valérie Pécresse s'en va trois jours après la démission du président du parti Laurent Wauquiez.

Le 27 mai dernier, au lendemain de l'échec de la liste Bellamy aux européennes, Valérie Pécresse avait assisté à son dernier bureau politique chez Les Républicains
Le 27 mai dernier, au lendemain de l'échec de la liste Bellamy aux européennes, Valérie Pécresse avait assisté à son dernier bureau politique chez Les Républicains Crédits : JACQUES DEMARTHON - AFP

Valérie Pécresse incarnait l'aile modérée des Républicains face aux tentations identitaires de la ligne Wauquiez. Les explications de Rosalie Lafarge.

LES AUTRES TITRES DU JOURNAL

Le domicile de Gérard Collomb perquisitionné, ainsi que la mairie de Lyon. La justice enquête sur des soupçons de détournement de fonds publics. Le maire de Lyon doit s'expliquer sur des emplois municipaux octroyés à son ancienne compagne. Nous ferons le point avec Christophe Vincent.  

C'était il y a 75 ans, le Débarquement du 6 juin 1944. Les cérémonies ont débuté aujourd'hui à Portsmouth en Angleterre et se poursuivront demain en Normandie. Ce n'est plus vraiment la victoire militaire sur les nazis que l'on célèbre désormais, mais plutôt le retour à la paix.  Nous en parlerons avec notre invité, l'historien Olivier Wieviorka, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale. 

Ce sont les Britanniques et les Américains qui ont fourni le gros des troupes pour le Débarquement
Ce sont les Britanniques et les Américains qui ont fourni le gros des troupes pour le Débarquement Crédits : Visactu
Écouter
8 min
Pour Olivier Wieviorka, le Débarquement est "une victoire du multilatéralisme"

Au Danemark, la gauche est bien partie ce soir pour reprendre le pouvoir. Selon les premières estimations, les sociaux-démocrates sont en tête des élections législatives. Les populistes danois s'effondrent. Le bloc de gauche disposerait d'une large majorité au parlement danois. La correspondance d'Anne-Françoise Hivert.

Intervenants
  • Professeur d'histoire contemporaine à l'École normale supérieure de Cachan.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......