LE DIRECT
Tain-l'Hermitage le 8 juin 2021 : Emmanuel Macron est giflé par un homme prénommé Damien

Gifle à Macron : l'agresseur jugé dès demain

15 min

L'homme qui a giflé Emmanuel Macron mardi dans la Drôme sera jugé demain jeudi à Valence en comparution immédiate. Proche des gilets jaunes tendance droite radicale, Damien, 28 ans, affirme avoir agi d'instinct, sans réfléchir à la portée de son acte. La justice exclut la préméditation à ce stade.

Tain-l'Hermitage le 8 juin 2021 : Emmanuel Macron est giflé par un homme prénommé Damien
Tain-l'Hermitage le 8 juin 2021 : Emmanuel Macron est giflé par un homme prénommé Damien Crédits : PHOTO CAPTURE D'ECRAN Alexandre MARCHI (d'après la vidéo Twitter @AlexpLille) - Maxppp

Il se prénomme Damien, il est au chômage, il préside une association d'arts martiaux européens à Saint-Vallier dans la Drôme, et il s'est rendu célèbre hier en giflant Emmanuel Macron à Tain-l'Hermitage, aux cris de "Montjoie ! Saint-Denis ! A bas la macronie !". Damien sera jugé dès demain en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Valence. Le procureur Alex Perrin a donné ce soir quelques éléments sur le profil et les motivations du gifleur. Il n'aurait pas prémédité l'agression du président de la république. Quant au comparse de Damien, arrêté avec lui hier, il sera convoqué ultérieurement par la justice pour détention illégale d'armes.

Après son déplacement mouvementé dans la Drôme, Emmanuel Macron est rentré à Paris pour présider ce soir une réunion sur l'immigration. Autour de la table, le Premier ministre Jean Castex, le ministre de l'intérieur Gérald Darmanin et son collègue des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. A un an de la présidentielle, le chef de l'Etat refuse de laisser ce sujet sensible à la droite. Il s'agit notamment d'accélérer les expulsions de clandestins. Encore faut-il que les pays d'origine acceptent de reprendre leurs ressortissants.

Jean Castex va se placer à l'isolement pendant sept jours. Le Premier ministre est cas contact de son épouse testée positive au Covid-19.  Jean Castex a reçu le 19 mars dernier une première dose de vaccin AstraZeneca. Le test qu'il a fait ce soir était négatif, précise Matignon qui insiste sur le respect des règles sanitaires, d'où cet isolement d'une semaine.

Réduire l'empreinte environnementale du numérique, c'est l'objectif d'une proposition de loi examinée demain à l'Assemblée. En clair, le texte vise à lutter contre la pollution numérique, qui ne cesse d'augmenter avec le développement des objets et services connectés. Invité de ce journal, Frédéric Bordage, fondateur et animateur du collectif d'experts indépendants Green It, spécialisé dans le numérique responsable.

Écouter
8 min
La pollution numérique représente déjà 3,8% des gaz à effet de serre, explique Frédéric Bordage
Recyclage de smartphones à Molde en Norvège le 1er mai 2019
Recyclage de smartphones à Molde en Norvège le 1er mai 2019 Crédits : GODONG / BSIP - AFP
Part du numérique dans les émissions de gaz à effet de serre mondiales avec prévisions jusque 2025 et différentes catégories du streaming vidéo (tableau réalisé en 2019)
Part du numérique dans les émissions de gaz à effet de serre mondiales avec prévisions jusque 2025 et différentes catégories du streaming vidéo (tableau réalisé en 2019) Crédits : VALENTINA BRESCHI, KUN TIAN, SABRINA BLANCHARD, MARYAM EL HAMOUCHI - AFP

Le Pérou est en passe de basculer dans le camp de la gauche radicale. Son représentant, Pedro Castillo, compte plus de 70 000 voix d'avance alors qu'il ne reste que 0,2% des bulletins à dépouiller dans l'élection présidentielle. Son adversaire de la droite populiste, Keiko Fujimori, refuse pour l’instant d'admettre sa défaite, elle continue à dénoncer des fraudes. Dès hier soir, Pedro Castillo a tenu un discours de vainqueur devant ses partisans à Lima. 

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......