LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La Première ministre va soumettre va au vote des députés  un court report du Brexit jusqu'au 30 juin.

Brexit : le Parlement dit non au "no deal"

15 min

Il n'y aura pas de Brexit sans accord. Le Parlement britannique a voté contre, ce qui représente un nouveau camouflet pour la Première ministre Theresa May. Les députés doivent à présent se prononcer demain sur une demande de report "limité" du Brexit.

La Première ministre va soumettre va au vote des députés  un court report du Brexit jusqu'au 30 juin.
La Première ministre va soumettre va au vote des députés un court report du Brexit jusqu'au 30 juin. Crédits : Niklas HALLE'N - AFP

L'issue du vote était attendue. Les députés britanniques ont dit non au "no deal". Il n'y aura pas de Brexit sans accord. Cela veut dire que par ce vote, le Parlement appelle le gouvernement à refuser toute sortie de l'UE sans négociation. Il s'agit là d'un nouveau coup dur pour Theresa May qui voit son plan refusé deux fois en deux jours. La Commission européenne a dit qu'elle prenait acte du résultat du vote de la Chambre des Communes.

Peu après le vote, le gouvernement britannique a annoncé qu'il proposerait demain au Parlement de repousser au 30 juin la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Mais à la condition que l'accord de Brexit négocié par Londres et Bruxelles soit adopté d'ici au 20 mars. Précisions à Londres de notre correspondant Antoine Giniaux...

Les autres titres de l'actualité

Reddition de jihadistes. Avec des membres d'une unité des forces spéciales kurdes.
Reddition de jihadistes. Avec des membres d'une unité des forces spéciales kurdes. Crédits : Radio France - Radio France

Les derniers assauts des jihadistes de Daesh en Syrie. 3000 d'entre eux se sont rendus aux Forces Démocratiques Syriennes hier. C'est la fin du califat martèlent ces derniers. Mais est-ce la fin des problèmes pour ce pays meurtri par 8 années de conflits ? Éclairages avec notre invitée, la chercheure à l'IFRI, Dorothée Schmide.

Dans ce journal également, les 737 MAX de Boeing interdits de vol au Canada, et quelques heures plus tard, aux Etats-Unis. Les deux derniers pays à soutenir le constructeur depuis le crash de dimanche.

Et puis en France, quelles suites à donner à la phase 1 du grand débat ? Quand et comment répondre aux doléances des français ? Les députés se posent les questions

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......