LE DIRECT
Des étudiants manifestent à Washington, devant la maison blanche, pour demander un durcissement de la législation sur les armes aux Etats-Unis.

Armes à feu : la jeunesse américaine fera-t-elle flancher Donald Trump ?

15 min

Plusieurs rassemblements ont eu lieux ce mercredi pour demander au président américain la fin de la libre circulation des armes. Le mouvement est né il y a une semaine après la tuerie de Parkland en Floride.

Des étudiants manifestent à Washington, devant la maison blanche, pour demander un durcissement de la législation sur les armes aux Etats-Unis.
Des étudiants manifestent à Washington, devant la maison blanche, pour demander un durcissement de la législation sur les armes aux Etats-Unis. Crédits : Ting Shen - Maxppp

Une semaine après la fusillade de Parkland, en Floride, le mouvement anti-armes à feu aux Etats Unis prend de l'ampleur. Des dizaines de lycéens et étudiants se sont rassemblés ce mercredi après-midi à Tallahassee et New-York pour dire "plus jamais ça", devenu le slogan de cette jeunesse qui réclame un durcissement de la législation. Notre correspondant, Grégory Philipps s'est rendu à Washington, devant la maison blanche où Donald Trump doit recevoir, ce soir, un groupe de jeunes et où se tient un autre rassemblement.

La France et L'ONU appellent à une trêve dans la Ghouta orientale. L'enclave rebelle est devenue "un enfer sur terre" dit Antonio Guterres, le secrétaire génarale des nations unies. Depuis dimanche les forces pro-gouvernementales bombardent sans relâche et tuent des civils. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, 310 personnes ont été tuées en trois jours dont 72 enfants et 45 femmes. Derrière cet acharnement, Bachar al Assad a-t-il une stratégie ? Quel est le but recherché par le président syrien ? Écoutons l'analyse du chercheur Fabrice Balanche, spécialiste du conflit syrien.

La piétonnisation des voies sur berge, rive droite, a été annulée par le tribunal administratif de Paris. La juridiction estime que l'étude d'impact, qui a servi de base au projet, comportait "des inexactitudes, des omissions et des insuffisances".  Il s'agit notamment de l'impact sur la circulation, la pollution atmosphériques et sonore.  Mais la maire de Paris, Elodie Vergelatti, a décidé de faire appel.

Gérard Collomb a défendu aujourd'hui son projet de loi sur l'asile et l'immigration, qui suscite des critiques au sein même de la majorité. La réforme vise à la fois à réduire les délais d'instruction des demandes d'asile et à faciliter les expulsions des déboutés. Ainsi le ministre de l'intérieur veut porter la durée maximale de rétention à 90 jours, contre 45 actuellement. La France sera alors dans la moyenne européenne, a fait valoir le ministre de l'intérieur.

Intervenants
  • Agriculture, eurodéputé (Renew Europe) et membre de la Commission AGRI, président des Jeunes Agriculteurs

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......