LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Samuel Paty a reçu la légion d'honneur à titre posthume.

Hommage national à Samuel Paty, "le visage de la République"

15 min

Samuel Paty était "de ces professeurs que l'on n'oublie pas", salue Emmanuel Macron à l'occasion de l'hommage national à l'enseignant assassiné. Dans ce journal, nous revenons sur l'état d'urgence sanitaire, amené à se prolonger, avec le chercheur Olivier Rouquan.

Samuel Paty a reçu la légion d'honneur à titre posthume.
Samuel Paty a reçu la légion d'honneur à titre posthume. Crédits : Arnaud Journois - Maxppp

La République a rendu hommage ce mercredi 21 octobre à Samuel Paty, professeur d'Histoire-géographie assassiné le vendredi 16 octobre, devant son collège à Conflans-Sainte-Honorine.  Au cours d'une cérémonie dans la cour d'honneur de la Sorbonne, les yeux rougis par l'émotion, Emmanuel Macron a salué un professeur devenu "le visage de la République".

Une cérémonie en l'honneur de père de famille, passionné de musique, mais aussi en l'honneur de son métier d'enseignant, qu'il exerçait avec passion : reportage de notre journaliste Hakim Kasmi à la Sorbonne ce soir auprès de collégiens, de lycéens et d'anciens collègues de Samuel Paty.

Et l'enquête se poursuit : le parquet national antiterroriste a demandé le placement en détention de deux mineurs ce soir. Il s'agit de collégiens qui auraient aidé l'assaillant à identifier le professeur.  Au total, sept personnes ont été déférées devant la justice.

Les autres titres de ce journal

284 patients ont été admis en réanimation au cours des dernières 24 heures en France à cause du Covid-19.  Ils sont maintenant plus de 2.200 malades à être en état grave, dont près du tiers en région parisienne. La liste des départements concernés par le couvre-feu s'allongera jeudi 22 octobre, et le gouvernement souhaite prolonger l'état d'urgence sanitaire : il devait se terminer mi-novembre, il pourrait durer jusqu'au 16 février inclus. 

Pour comprendre ce qu'implique sa probable prolongation, l'invité de ce journal est Olivier Rouquan, politologue, enseignant-chercheur, du Centre d'études et de recherche de sciences administratives et politiques, spécialiste du droit constitutionnel et de la vie institutionnelle française. Il trouve justifié la prolongation de l'état d'urgence, mais l'inscription dans la durée de ce régime d'exception pourrait modifier les pratiques démocratiques françaises.

Écouter
4 min
Olivier Rouquan : "Va-t-on vers une modification de notre culture démocratique ?"

Et c'est un tremblement de terre dans l'Eglise catholique : dans un documentaire, le Pape François s'est dit favorable à l'union civile des homosexuels, car ils sont les "enfants de Dieu" et ils méritent d'avoir le droit à une famille.

Enfin, à treize jours de l'élection américaine, Barack Obama se rend à Philadelphie pour soutenir son ancien vice-président : l'Etat de Pennsylvanie pourrait se montrer crucial.

Intervenants
  • politologue, enseignant-chercheur en sciences politiques et chercheur associé au CERSA (Centre d'Etudes et de Recherches de Sciences Administratives et Politiques)
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......