LE DIRECT
Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer ce mercredi 26 mai 2021 à Paris

Le gouvernement annonce 700 millions d'euros pour revaloriser les revenus des enseignants

14 min

C'est le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer qui a dévoilé le montant de l'enveloppe en tirant les conclusions du Grenelle de l'éducation. Les 700 millions promis seront inscrits dans le budget 2022. Les syndicats jugent l'effort insuffisant.

Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer ce mercredi 26 mai 2021 à Paris
Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer ce mercredi 26 mai 2021 à Paris Crédits : GEOFFROY VAN DER HASSELT - AFP

Le gouvernement avait promis un effort financier substantiel pour les enseignants. La somme est connue ce soir, 700 millions d'euros pour la revalorisation des revenus en 2022, dont 400 millions de nouvelles primes. Jean-Michel Blanquer a fait de cette enveloppe le point d'orgue du Grenelle de l'éducation. La ventilation de ces 700 millions d'euros sera discutée avec les syndicats "au long du mois de juin", a expliqué le ministre. Mais d'ores et déjà, les syndicats d'enseignants dénoncent la faiblesse de l'enveloppe.

Écouter
1 min
Hakim Kasmi revient sur les annonces de Jean-Michel Blanquer

Invité de ce journal, Eric Charbonnier, analyste éducation à l'OCDE, l'Organisation de coopération et de développement économique qui regroupe 37 pays industrialisés dans le monde. Nous verrons avec lui que les enseignants français sont parmi les plus mal payés en Europe, avec une progression salariale très faible en cours de carrière. En France, explique Eric Charbonnier, "un enseignant débutant gagne 7% de moins que la moyenne des pays de l'OCDE. Après 15 ans de carrière, il gagne 20% de moins" que cette moyenne.

Écouter
8 min
Eric Charbonnier : "Les enseignants français sont moins bien payés que dans la plupart des pays européens"
Graphiques montrant les salaires annuels bruts des enseignants dans l'OCDE, et leur évolution entre 2000 et 2018
Graphiques montrant les salaires annuels bruts des enseignants dans l'OCDE, et leur évolution entre 2000 et 2018 Crédits : LAURENCE SAUBADU, VALENTINE GRAVELEAU - AFP

Jusqu'où ira le recul de la CGT dans le paysage syndical français ? La centrale de Philippe Martinez enregistre une nouvelle baisse dans la mesure d'audience publiée aujourd'hui par le ministère du travail. Il s'agit là du secteur privé où la CFDT reste en tête en augmentant son avance, 26,77% des voix aux élections professionnelles contre 22,96% à la CGT. "Les salariés du privé ont une nouvelle fois fait le choix d'un syndicalisme utile", se félicite la CFDT. La CGT en revanche reconnaît un "déficit de présence" dans le secteur privé. La centrale rappelle qu'elle reste la première organisation syndicale dans la fonction publique.

C'est en 2017 que la CFDT a ravi la première place à la CGT dans le secteur privé
C'est en 2017 que la CFDT a ravi la première place à la CGT dans le secteur privé Crédits : Visactu

Le procès intenté par l'Union européenne au laboratoire AstraZeneca a débuté aujourd'hui à Bruxelles. L'UE accuse le groupe suédo-britannique de ne pas avoir honoré les commandes de vaccin anti-Covid. Pire, AstraZeneca aurait détourné des doses promises à l'Europe pour les livrer à des pays tiers.  L'Union européenne demande à la justice d'obliger le laboratoire à rattraper ses retards de livraison. Au premier trimestre, Astra Zeneca n'a fourni qu'un quart des 120 millions de doses commandées. 

C'est une victoire qualifiée d'historique par les ONG environnementales. Un tribunal néerlandais ordonne à Shell de réduire drastiquement ses émissions de CO2. Le géant pétrolier est sommé de diminuer ses rejets de 45% d'ici 2030. C'est désormais dans les prétoires que les écologistes obtiennent des succès éclatants dans la lutte contre le réchauffement climatique, surtout aux Pays-Bas. Les explications de Véronique Rebeyrotte.

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......