LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal (à gauche) et le Premier ministre Jean Castex le 26 janvier 2021 à l'Assemblée

Covid-19 : le couvre-feu ne suffit plus, estime le gouvernement

14 min

Gabriel Attal ouvre la voie à un probable reconfinement. Selon le porte-parole du gouvernement, le couvre-feu à 18h "ne freine pas suffisamment" la propagation du virus. Reste à savoir quand Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions. Aucune date n'a été fixée pour le moment.

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal (à gauche) et le Premier ministre Jean Castex le 26 janvier 2021 à l'Assemblée
Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal (à gauche) et le Premier ministre Jean Castex le 26 janvier 2021 à l'Assemblée Crédits : BERTRAND GUAY - AFP

Emmanuel Macron va-t-il prendre la parole dans les tout prochains jours pour annoncer un troisième confinement ? Une question qui reste sans réponse ce soir : rien n'a filtré du conseil de défense sanitaire présidé par le chef de l'Etat ce matin à l'Elysée. En revanche, l'exécutif semble préparer l'opinion à ce reconfinement. Le couvre-feu a montré ses limites. C'est le message délivré aujourd'hui par le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal à l'issue du Conseil des ministres.

Pour aider les entreprises à traverser la crise sanitaire, l'Etat applique le principe du "quoi qu'il en coûte". Ces aides financières sont-elles suffisantes et efficaces ? L'Assemblée a auditionné aujourd'hui l'homme qui supervise ces aides publiques, Benoît Coeuré président du comité de suivi. Dossier dans ce journal avec Marie Viennot et notre invitée, Stéphanie Pauzat, vice-présidente de la CPME, la Confédération des petites et moyennes entreprises.

Écouter
1 min
Marie Viennot revient sur l'audition de Benoît Coeuré, en charge du suivi des aides de l'Etat aux entreprises en difficulté
Écouter
7 min
Stéphanie Pauzat à propos d'un éventuel reconfinement : "54% des entreprises ont peur pour l'avenir"
Nantes le 30 novembre 2020 : un millier de professionnels de l'hôtellerie, de la restauration et du monde de la nuit manifestent contre les restrictions sanitaires
Nantes le 30 novembre 2020 : un millier de professionnels de l'hôtellerie, de la restauration et du monde de la nuit manifestent contre les restrictions sanitaires Crédits : JÉRÉMIE LUSSEAU / HANS LUCAS - AFP

Il n'y aura pas d'Airbus de la mer. C'était le surnom donné au projet d'alliance entre les Chantiers de l'Atlantique et Fincantieri. Le groupe italien devait en fait racheter le fleuron français de la construction navale, mais Paris et Rome annoncent ce soir l'abandon du projet. Argument invoqué : la chute du tourisme mondial de croisière en raison de la pandémie.

C'est aussi une conséquence de la crise sanitaire. Le Festival de Cannes n'aura pas lieu en mai comme d'habitude. L'édition 2021 est reportée à l'été, elle se déroulera du 6 au 17 juillet. Pour les organisateurs, il n'était pas question d'annuler pour la deuxième année consécutive le plus important festival de cinéma au monde.

Intervenants
  • vice-présidente de la CPME (Confédération des petites et moyennes entreprises)
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......