LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Jean Leonetti

Faut-il faire évoluer la loi sur la fin de vie ?

14 min

L'auteur des lois sur la fin de vie en France Jean Leonetti réagit à une tribune de 156 députés qui demandent une évolution de la législation.

Jean Leonetti
Jean Leonetti Crédits : Radio France - Radio France

Une nouvelle loi sur la fin de vie pour les personnes souffrantes. Voilà ce que demandent 156 députés essentiellement de la majorité. Ils publient dans Le Monde aujourd'hui une tribune pour demander à ce que les malades puissent avoir la libre disposition de leurs corps. Selon eux les dispositions actuelles françaises, qui prévoient la sédation profonde mais pas l'euthanasie, sont donc très insuffisantes.  Ils affirment que de nombreux français ont recours à des euthanasies clandestines, ou alors doivent se rendre dans des pays qui ont légiféré déjà sur le sujet.  Parmi ces députés on trouve notamment Barbara Pompili, Olivier Faure, Yves Jégo ou encore Manuel Valls.  L'auteur des lois de 2005 et 2016 sur la fin de vie, Jean Leonetti, réagit à cette tribune. Selon lui, les dispositions actuelles permettant la sédation profonde sont suffisantes et n'entravent pas du tout la liberté du malade.

L'Union Européenne a rédigé son contrat de séparation avec la Grande Bretagne... Michel Barnier, le négociateur en chef, vient de présenter le projet de traité. Les chefs d'état et de gouvernement européenne devraient l'adopter lors du sommet des 22 et 23 mars prochains A Bruxelles, précisions de Quentin Dickinson dans ce journal. 

23 recommandations pour lutter contre le sexisme   Voilà ce que l'on trouve dans un rapport que 5 députés ont remis aujourd'hui au gouvernement . Il s'agit d'un rapport commandé par Marlène Schiappa secrétaire d'Etat à l'Egalité femmes-hommes .  Les parlementaires encouragent la création d’une infraction pour "outrage sexiste" qui sanctionnera les comportements déplacés dans l'espace public.. Mais au-delà de cette infraction…la dimension éducative est aussi très importante. Mélodie Viallet nous en dit plus dans cette édition.

Nous apprenons aujourd'hui le décès de l'historien Pierre Milza, à Saint-Malo. Âgé de 85 ans il était considéré comme l'un des meilleurs spécialistes du fascisme et de l'Italie. L'universitaire et historien Jean Noel Jeanneney réagit à cette disparition.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......