LE DIRECT
A Bordeaux, le mardi 30 août, des militants des associations "Clap 33" et "Collectif quatre couleurs" déposent des bougies pour Steve Maia Caniço

Mort de Steve Caniço : les juges d'instruction se déssaisissent du dossier

10 min
À retrouver dans l'émission

A Nantes, les deux juges d'instruction en charge de l'enquête pour "homicide volontaire" après la mort de Steve Maia Caniço prennent une décision rare. Il demande à être dessaisi pour que la procédure puisse être dépaysée.

A Bordeaux, le mardi 30 août, des militants des associations "Clap 33" et "Collectif quatre couleurs" déposent des bougies pour Steve Maia Caniço
A Bordeaux, le mardi 30 août, des militants des associations "Clap 33" et "Collectif quatre couleurs" déposent des bougies pour Steve Maia Caniço Crédits : MEHDI FEDOUACHMEHDI FEDOUACH - AFP

Un dispositif policier hors norme est prévu demain à Nantes et l'accès au centre ville sera limité. Les autorités craignent des violences de la mouvance anarchiste et des black blocs alors que plusieurs appels à manifester ont été diffusés sur les réseaux sociaux. Des rassemblements en hommage à Steve Maia Caniço, l'animateur scolaire disparu la nuit de la fête de la musique après une opération policière et dont le corps a été retrouvé lundi. L'émotion reste extrêmement vive sur place et d'autant plus que l'enquête de la police des polices est accusée par certains de dédouaner les forces de l'ordre.  Dans ce contexte, Les deux juges d'instruction désignés en début de semaine pour enquêter sur la mort du jeune homme ont immédiatement demandé le dépaysement du dossier.

Au  tribunal de Nanterre en région parisienne, les 430 personnes qui s'opposaient à la pose des compteurs linky pilotés par Enedis ont été déboutés contrairement à ce qui s'est passé à la juridiction de Tours cette semaine. 

Un nouveau week-end de tension s'annonce à Hong Kong. Dès ce soir, pour la première fois, les fonctionnaires ont rejoint le mouvement de contestation pro-démocratie. Mais les manifestants se préparent à être durement réprimés.

Et puis gros plan à la fin de ce journal sur ces nouvelles "applications mystiques" qui envahissent la Silicon Valley et qui ont connu une importante levée de fond cette semaine. 

L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......