LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Des garde-côtes libyens ouvrent le feu sur des migrants

15 min

L'ONG allemande Sea-Watch a publié des images prises dans la Zone de recherche et secours de Malte depuis son avion de reconnaissance. Images terribles, où des candidats à l'exil sont la cible de garde-côtes libyens, qui selon la gauche italienne sont appuyés par le gouvernement de Mario Draghi.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

.
. Crédits : Laurence SAUBADU, Romain ALLIMANT - AFP

Les autres titres de l'actualité

La  justice brésilienne annonce l'ouverture d'une enquête sur les accusations portées contre le président Jair Bolsonaro, soupçonné d'avoir omis de signaler une tentative de corruption dans son gouvernement à l'occasion, d'achats de vaccins contre le Covid-19.

Une alliance à venir au Parlement européen qui comprend le Rassemblement national et une quinzaine d'alliés de partis d'extrême droite ou conservateurs.

La taxation des GAFAM via un impôt mondial. Invité de ce journal : Pascal Saint-Amans, directeur du centre de politique fiscale à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), et l'un des artisans du texte de l'accord qui prévoit de taxer à hauteur de 15% les multinationales sur les bénéfices, accord approuvé par 130 pays.

Écouter
5 min
Pascal Saint-Amans : "C'est un vrai accord fondamental. La dernière fois que les règles de fiscalité internationale avaient été modifiées c'est en 1928."
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......