LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed lors du deuxième forum "Ceinture et Route" à Pékin en Chine, le 27 avril dernier.

Ethiopie : une cinquantaine de morts en moins d'une semaine à cause d'affrontements inter-communautaires

14 min

En Ethiopie, on apprend ce vendredi que plusieurs dizaines de personnes ont été tuées lundi dans le nord-ouest du pays dans des affrontements inter-communautaires. Des attaques qui interviennent en représailles à de précédentes violences. Des missions de recherche se poursuivent.

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed lors du deuxième forum "Ceinture et Route" à Pékin en Chine, le 27 avril dernier.
Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed lors du deuxième forum "Ceinture et Route" à Pékin en Chine, le 27 avril dernier. Crédits : Pang Xinglei Xinhua News Agency/Newscom/MaxPPP - Maxppp

En Ethiopie, plusieurs dizaines de personnes sont mortes lundi dans l'Etat Amhara, situé dans le nord-ouest du pays, lors d'affrontements inter-communautaires. Les victimes font partie de l'ethnie "Gumuz", ciblée probablement en représailles à de précédentes violences. Selon un responsable : "Des missions de recherche se poursuivent pour trouver des victimes et des survivants mais le bilan se compte en plusieurs dizaines de morts."

En Thaïlande, à partir de ce samedi et pour trois jours, c'est le couronnement du nouveau roi, Rama X. A 66 ans, Maha Vajiralongkorn règne sur le pays depuis deux ans déjà, depuis la mort de son père Rama IX.  Un roi très respecté. Son fils fait moins l'unanimité mais des milliers de Thaïlandais se sont  tout de même déplacés ce vendredi pour la cérémonie officielle. Ils ont pu saluer le roi sur son passage.

En Inde, "Fani" a fait au moins huit morts. Le puissant cyclone a frappé ce vendredi l'est du pays. Des vents allant jusqu'à 180 km/h ont été enregistrés, provoquant des coupures d'eau et d'électricité. Le cyclone devrait encore traverser ce samedi des zones très peuplées, avant d'atteindre le Bangladesh.

Ça y est c'est fini. Depuis 18 heures, il n'est plus possible pour les partis politiques et autres formations  de déposer de listes pour les élections européennes. On saura cette nuit combien de listes ont été déposées en tout. Parmi les partis politique qui ont déposé la leur, il y a un petit parti appelé le "Parti Pirate". Pour ce poids plumes, réunir le nombre de candidats et candidates et tous les documents officiels n'a pas été de tout repos. Le parti n'a obtenu son tampon de validation qu'à 17 heures ce vendredi, soit une heure avant la clôture.

Intervenants
  • chercheur associé au CESDIP, Centre d'Etudes Sociologiques sur le Droit et les Institutions Pénales à l'Université de Versailles Saint-Quentin, auteur de "Que fait la police ? Le rôle du policier dans la société", ed. de l’Aube.
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......