LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une infirmière vaccine un membre du personnel soignant, au Nouvel Hôpital Civil de Strasbourg

Face au rebond de l'épidémie de Covid-19, la course à l'optimisation du vaccin

15 min

Alors que la vaccination traîne en France, les autorités sanitaires européennes autorisent une nouvelle méthode pour optimiser l'usage du vaccin Pfizer-BioNTech. De l'autre côté de la Manche, face à la tension croissante dans les hôpitaux, Londres fait tout pour endiguer l'épidémie de Covid-19.

Une infirmière vaccine un membre du personnel soignant, au Nouvel Hôpital Civil de Strasbourg
Une infirmière vaccine un membre du personnel soignant, au Nouvel Hôpital Civil de Strasbourg Crédits : Patrick Hertzog - AFP

La France va-t-elle pouvoir vacciner plus rapidement ? Après plusieurs semaines de polémique, le pays essaie de rattraper son retard sur ses voisins, mais il reste à la traîne  nous sommes actuellement actuellement autour des 50.000 personnes injectées. Alors pour accélérer, la solution viendra peut-être de l'arrivée d'un deuxième vaccin, l'américain Moderna, autorisé ce vendredi après-midi par la Haute Autorité de santé. Une autre piste vient, elle, de l'agence européenne des médicaments : elle recommande d'optimiser l'usage du vaccin Pfizer-BioNTech.  Car si aujourd'hui, on vaccine cinq personnes avec chaque flacon, il reste dans le fond de l'ampoule un résidu équivalent à une sixième dose. Les explications d'Anne Fauquembergue sont à retrouver dans ce journal.

Au Royaume-Uni, le nombre d'infections continue de monter le pays bat même un record tragique aujourd'hui :  la maladie a fait 1325 décès supplémentaires en 24 heures, c'est plus qu'au premier pic de la pandémie, en avril.  Le maire de Londres déclare sa ville en situation d'"incident majeur" car les hôpitaux risquent d'être "submergés" d'ici quelques jours. Mélanges de vaccins et traitements expérimentaux : les autorités britanniques tentent d'enrayer le virus par tous les moyens.

La Libye, en voie de stabilisation mais toujours incertaine

Il y a environ un an, le 4 janvier 2020, un raid aérien faisait 26 morts dans une école militaire de Tripoli des jeunes  qui n'étaient pas armés au moment des faits.  Un an plus tard, la situation semble s'être améliorée. Les différents acteurs du conflit ont conclu un cessez-le-feu fin octobre. Le texte prévoit notamment le départ, d'ici le 23 janvier, de tous les mercenaires et militaires étrangers déployés dans le pays.  Pour mieux comprendre la situation, Didier Billion, le directeur-adjoint de l'IRIS, est l'invité de ce journal. 

Écouter
4 min
Didier Billion : "Il n'y a pas que les parties libyennes qui sont en train de négocier"

Aux Etats-Unis, le bilan des émeutes du mercredi 6 janvier s'alourdissent : un policier est décédé à cause de ses blessures. L'enquête pour retrouver les assaillants avance : 70 personnes ont été arrêtées, 15 mises en examen. Et le FBI continue de chercher les suspects.

Et en France, le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, est visé par une information judiciaire : la procédure sera ouverte la semaine prochaine par la Cour de cassation, pour prise illégale d'intérêt dans le cadre de l'affaire des fadettes. Les plaignants, l'association Anticor et trois syndicats de magistrats, reprochent à l'actuel ministre de la justice ses poursuites administratives contre trois magistrats du parquet national financier. Ils avaient participé à une enquête préliminaire visant à identifier une personne, la taupe qui aurait informé Nicolas Sarkozy et son avocat qu'ils étaient sur écoute. Lors de cette étape des investigations, des factures téléphoniques détaillées de plusieurs avocats ont été épluchées, donc celles d'Eric Dupond-Moretti.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......