LE DIRECT
Jean-Luc Mélenchon, le chef de file de la France Insoumise, lors de sa conférence de presse, le 19 octobre 2018.

Contre-attaque de Jean-Luc Mélenchon, suite aux révélations sur de potentielles surfacturations lors de la campagne présidentielle

15 min

Lors d'une conférence de presse, Jean-Luc Mélenchon a réclamé l'annulation des perquisitions menées au siège du parti la France Insoumise, il y a trois jours. Il s'en est pris violemment à la presse, suite aux révélations sur de potentielles surfacturations lors de la campagne présidentielle.

Jean-Luc Mélenchon, le chef de file de la France Insoumise, lors de sa conférence de presse, le 19 octobre 2018.
Jean-Luc Mélenchon, le chef de file de la France Insoumise, lors de sa conférence de presse, le 19 octobre 2018. Crédits : Eric FEFERBERG - Radio France

Jean-Luc Mélenchon contre-attaque après l'audition aujourd'hui de son ancienne conseillère, Sophia Chikirou.  Elle était entendue par la police anticorruption, dans l'enquête sur les comptes de campagne de la France Insoumise lors de la présidentielle. Lors d'une conférence de presse cet après-midi, Jean-Luc Mélenchon a également réagi à la publication d'une enquête de la cellule d'investigation de Radio France sur de potentielles surfacturations de la société Mediascop de Sophia Chikirou.  Face à ce qu'il qualifie d'offensive politique de la "Macronie", le chef de file de la France Insoumise a mené une contre-offensive médiatique. Précisions avec Sophie Delpont.

Autres titres du journal

Un accord salarial conclu à Air France. Les syndicats se sont entendus cet après-midi avec la nouvelle direction de la compagnie aérienne sur une hausse de salaire de 2% en 2018 et 2019.  Pas suffisant pour le SNPL, premier syndicat de pilotes d'Air France, qui n'a pas signé l'accord avec la CGT.  

Nouveau tournant dans le bras de fer qui oppose la Pologne à l'Union européenne. La Cour de justice lui demande de suspendre sa réforme de la Cour suprême. Plus d'explications avec notre correspondant à Bruxelles.   

Plus que quelques heures avant le début des élections législatives en Afghanistan. Elles sont organisées dans un contexte très incertain, après une nouvelle attaque meurtrière hier menées par des talibans dans la province de Kandahar. A la fin de ce journal, nous recevons Gilles Dorronsoro, professeur en sciences politiques à l'université Panthéon Paris 1-Sorbonne, spécialiste de l'Afghanistan.

À venir dans ... secondes ...par......