LE DIRECT
De nombreux gendarmes ont été déployés pour interpeller l'homme soupçonné d'avoir grièvement blessé au couteau une policière municipale à la Chapelle-sur-Erdre, le 28 mai 2021.

Policière blessée à La Chapelle-sur-Erdre : une enquête ouverte pour tentative de meurtre

15 min

Une enquête est ouverte pour tentative de meurtre sur une policière municipale, près de Nantes, et pour séquestration. Le parcours du suspect, qui s'était radicalisé, sortait de prison et avait été diagnostiqué schizophrène, a provoqué de nombreuses réactions.

De nombreux gendarmes ont été déployés pour interpeller l'homme soupçonné d'avoir grièvement blessé au couteau une policière municipale à la Chapelle-sur-Erdre, le 28 mai 2021.
De nombreux gendarmes ont été déployés pour interpeller l'homme soupçonné d'avoir grièvement blessé au couteau une policière municipale à la Chapelle-sur-Erdre, le 28 mai 2021. Crédits : LOIC VENANCE - AFP

La policière grièvement blessée au couteau près de Nantes vendredi "va survivre", a assuré Gérald Darmanin. Le ministre de l'Intérieur s'est rendu sur les lieux à La-Chapelle-sur-Erdre. Le suspect était fiché pour radicalisation, connu des services de police, sortait de prison. Il était aussi diagnostiqué comme étant schizophrène sévère. Mais il avait honoré tous ses rendez-vous avec l'institution judiciaire, a rapidement souligné le Garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti. Cela n'a pas suffi, a regretté la présidente LR de la région des Pays de la Loire, Christelle Morançais. Le parquet de Nantes a ouvert une enquête pour tentative de meurtre et séquestration. Cette attaque intervient un peu plus d'un mois après celle au commissariat de Rambouillet dans les Yvelines, au cours de laquelle une fonctionnaire de police a été tuée.

Les autres titres du journal

La semaine d'interrogatoires des dirigeants de Bygmalion s'est achevée sur celui de Bastien Millot, ancien patron de la société qui nie avoir été au courant de la fraude et du système de ventilation des factures des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy sur ceux de l'UMP. Compte-rendu d'audience avec Florence Sturm.

La première mosquée sur la place Taksim d'Istanbul a été inaugurée par le président turc. Un déplacement stratégique pour Recep Tayyip Erdogan. Il y a huit ans précisément, cette place accueillait d'immenses manifestations antigouvernementales, une contestation réprimée dans le sang. Reportage signé Anne Andlauer.

Terrifiées à l'idée de subir une nouvelle éruption du volcan Nyiragongo, près de 400 000 personnes ont évacué la ville de Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo. Laure Broulard fait le point.

À la veille du concert-test d'Indochine

Samedi soir à Paris, 5 000 spectateurs assisteront à Bercy à un événement du monde d'avant : un concert d'Indochine dans une fosse, debout et sans distanciation, mais avec des masques. Les participants, âgés de 18 à 49 ans, sans comorbidité, se sont soumis à un test, qui doit être négatif. Il s'agit d'une expérience scientifique pour savoir si un concert en milieu fermé, comme celui-ci, présente un surrisque de contamination. Ce concert-test est surtout un espoir pour le secteur culturel. Pour en parler, Malika Séguineau, directrice générale du Prodiss, syndicat national du spectacle musical et de variété, est l'invitée de la rédaction.

Écouter
4 min
Malika Séguineau : "Nous croyons beaucoup à cette expérimentation"

On en attend déjà beaucoup d'espoir, c'est-à-dire le plaisir de se voir à nouveau réunis dans une salle de concert comme l'Accor Arena, de 5 000 personnes, en jauge debout pour profiter d'un spectacle, le concert d'Indochine. Nous croyons beaucoup à cette expérimentation. De toutes façons, on a très vite compris qu'il fallait qu'on passe par ce test pour pouvoir se donner une chance de voir à nouveau réunis des spectateurs dans une enceinte fermée en configuration debout. Donc les spectateurs seront masqués, il n'y aura pas de distanciation, il y aura du gel hydroalcoolique et surtout il y a eu tout ce processus en amont de tests réalisés sur les participants à l'expérimentation. Et ne rentreront dans ce concert que des personnes testées négatives.

L'AccorHotels Arena, le palais omnisports de Paris-Bercy, des volontaires accueillis et testés dans une vingtaine de "compartiments" et l'attente pour les volontaires après leur test antigénique. Ils doivent être testés négatif pour aller plus loin.
L'AccorHotels Arena, le palais omnisports de Paris-Bercy, des volontaires accueillis et testés dans une vingtaine de "compartiments" et l'attente pour les volontaires après leur test antigénique. Ils doivent être testés négatif pour aller plus loin. Crédits : Véronique Julia - Radio France
Intervenants
  • directrice générale du Prodiss, le syndicat national du spectacle musical et de variété
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......