LE DIRECT
Alexeï Navalny, le 24 décembre, lors de son meeting avec ses soutiens pour la présidentielle russe de mars prochain.

L'opposant numéro 1 de Vladimir Poutine ne pourra pas l'affronter dans les urnes

15 min

La Russie vient de mettre sur la touche l'un des plus grands opposants à Vladimir Poutine. Alexeï Navalny ne pourra pas être candidat à l'élection présidentielle de mars prochain. Il ne pourra pas se présenter avant 2028.

Alexeï Navalny, le 24 décembre, lors de son meeting avec ses soutiens pour la présidentielle russe de mars prochain.
Alexeï Navalny, le 24 décembre, lors de son meeting avec ses soutiens pour la présidentielle russe de mars prochain. Crédits : Stringer - Maxppp

Il est l'opposant numéro un de Vladimir Poutine. Le russe Alexeï Nalvany ne pourra pas se présenter à la présidentielle de son pays en mars prochain. La commission électorale centrale a, ce lundi, invalidé sa candidature. En raison de sa condamnation pour détournement de fonds, une affaire montée de toute pièce selon le militant anti-corruption. En réplique, il a appelé ses partisans à boycotter l'élection : "Nous annonçons une grève du vote. Nous appellerons tout le monde à boycotter ces élections. Nous ne reconnaissons pas les résultats de ces élections"

Dans ce contexte, Vladimir Poutine apparaît sans concurrence réelle pour remporter un quatrième mandat.

La ville de Jerada, dans le nord-est du Maroc, s'embrase depuis deux jours. Des manifestants se disent abandonnés par le pouvoir, après la mort de deux jeunes mineurs. Une colère qui rappelle celle des habitants du Rif, une région voisine de Jerada, nous dira Sarah Maquet.   

En ce jour de Noël, on se demandera si cette fête s'est mondialisée et si elle dépasse les frontières du christianisme, avec notre invité, Ysé Tardan-Masquelier, historienne des religions.   

Écouter
5 min
Ysé Tardan-Masquelier, historienne des religions, répond à Nadine Epstein.

La sécheresse touche la France depuis des mois maintenant. 17 départements sont concernés. Et ce n'est que le début, si rien n'est fait contre le réchauffement climatique, nous dira le climatologue Jean Jouzel.

À venir dans ... secondes ...par......