LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le lieutenant Hubert Germain (à gauche) avec un autre compagnon de la Libération, le capitaine Paul Arnault, à El Alamein en Egypte en 1942

Hubert Germain, le dernier compagnon de la Libération, est mort

15 min

Il était le dernier survivant de l'Ordre de la Libération fondé par le général de Gaulle en 1940. Hubert Germain est mort aujourd'hui aux Invalides à l'âge de 101 ans. Le discours de Pétain appelant les Français à l'Armistice l'avait décidé à rejoindre les Forces françaises libres en Angleterre.

Le lieutenant Hubert Germain (à gauche) avec un autre compagnon de la Libération, le capitaine Paul Arnault, à El Alamein en Egypte en 1942
Le lieutenant Hubert Germain (à gauche) avec un autre compagnon de la Libération, le capitaine Paul Arnault, à El Alamein en Egypte en 1942 Crédits : MUSÉE DE L’ORDRE DE LA LIBÉRATION - AFP

Ils étaient 1038 au total, dont six femmes seulement. Hubert Germain, le dernier compagnon de la Libération, est mort aujourd'hui à l'âge de 101 ans aux Invalides.  Les compagnons de la Libération étaient des révoltés de la première heure qui ont fait le choix de la résistance après la débâcle de 1940. Beaucoup ont rejoint le général de Gaulle à Londres. Et c'est le général qui avait fondé en novembre 1940 l'Ordre de la Libération. Hubert Germain, le dernier compagnon, a choisi son destin en écoutant le maréchal Pétain rendre les armes. 

Écouter
1 min
Hubert Germain, une vie de résistant : le récit de Valentin Dunate

Le 11 novembre prochain, Emmanuel Macron présidera la cérémonie d'inhumation d'Hubert Germain au Mont-Valérien. Le général Thierry Burkhard, le chef d'état major des armées, a tenu à rendre hommage au dernier compagnon de la Libération : "La Nation perd l'un de ses serviteurs les plus illustres dont l'honneur et le courage nous obligent".

Hubert Germain avec Emmanuel Macron au Mont-Valérien en 2018, pour la commémoration de l'Appel du 18 juin 1940
Hubert Germain avec Emmanuel Macron au Mont-Valérien en 2018, pour la commémoration de l'Appel du 18 juin 1940 Crédits : CHARLES PLATIAU / POOL - AFP

LES AUTRES TITRES DU JOURNAL

A six mois de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron a présenté ce matin son plan France 2030 pour relancer l'industrie française. Le président met 30 milliards d'euros sur la table pour les 5 ans à venir. Un plan qui met l'accent sur la transition énergétique avec par exemple le développement de l'hydrogène vert et de l'avion bas carbone. Mais le nucléaire n'est pas oublié : le chef de l'Etat compte doter la France de petits réacteurs modulaires, les SMR. Ce plan est un pari, car une possible alternance politique en 2022 pourrait bien le remettre en cause. Invitée de ce journal, l'économiste Nadine Levratto, directrice de recherche au CNRS. Nadine Levratto évoque "un plan large et flou" qui ne précise pas la façon dont l'argent sera réparti entre les différents secteurs.

Écouter
1 min
Le plan enjambe la présidentielle : les explications de Marie Viennot
Écouter
5 min
Nadine Levratto : "On n'a aucune information sur les modalités d'attribution de ces fonds"
France 2030 : les principales annonces d'Emmanuel Macron
France 2030 : les principales annonces d'Emmanuel Macron Crédits : Visactu

Le secret de la confession n'est pas au-dessus des lois de la République. Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort est revenu aujourd'hui sur ses propos polémiques tenus au lendemain de la publication du rapport Sauvé sur la pédocriminalité au sein de l'Eglise. Le président de la Conférence des évêques de France a demandé pardon après avoir été reçu par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.  

C'est une enquête inquiétante que publie aujourd'hui l'Action and Protection League, une organisation partenaire de l'Association juive européenne. L'antisémitisme reste vivace dans de nombreux pays européens, notamment en Grèce, en Pologne ou en Hongrie. Si les actions violentes sont rares, les préjugés sur la communauté juive sont très répandus. L'enquête a été réalisée dans 16 pays. Selon cette étude, plus d'un tiers des Grecs et des Polonais (36%) et 30% des Hongrois interrogés estiment que "les Juifs ne seront jamais capables de s'intégrer pleinement dans la société". 58% des Grecs et 28% des Français croient qu'il existe un "réseau juif secret qui influence les affaires politiques et économiques dans le monde"

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......