LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le Mali vers une sortie de crise ?

15 min
À retrouver dans l'émission

Des négociations pour, peut être, un retour à la paix au Mali. Une délégation d'Ansar Dine, l'un des groupes islamistes armés occupant le nord du Mali, est attendue à Alger, une autre à Ouagadougou. Cette dernière doit notamment rencontrer le chef de l'Etat du Burkina Blaise Compaoré, Président mais également médiateur de la Communauté Economique des Etats d'Afrique de l'Ouest. Il privilégie une solution négociée plutôt que le recours à la force. Une rencontre très importante puisque se prépare en ce moment à Bamako, l'envoi d'une force armée internationale au Mali.

Les soldats de l’armée syrienne n’ont pas le monopole de l’horreur selon l’Observatoire Syrien des Droits de l'Homme. La polémique vient d'une vidéo, où l'on voit des rebelles qui obligent des dizaines de soldats à se mettre au sol, ils les frappent, avant de les achever à l'arme automatique. Selon l'ONU et Amnesty International la vidéo pourrait alimenter des accusations de crime de guerre. Le Conseil National Syrien exorte aussi l'armée syrienne libre de cesser l'exécution des soldats prisonniers. Annonce faite à deux jours seulement de la réunion cruciale des opposants qui doit se dérouler à Doha. Washington a également réagit en appelant les rebelles a respecter le droit de la guerre.Le pays sera au coeur des discussions lors d'un déplacement de François Hollande dimanche. Le Président se rend à Beyrouth pour apporter un soutien politique au Liban, touché par le conflit syrien.

Mobilisation à Mauléon ce matin, Bayonne cet après midi après l'arrestation d'Aurore Martin. Membre du parti radical basque Batasuna, la jeune femme de 33 ans a été arrêtée hier dans les Pyrénées Atlantiques, remise aux autorités espagnoles. Elle est actuellement en détention provisoire. Recherchée par l'Espagne pour des "faits de participation à une organisation terroriste", en l'occurence d'avoir participé à des réunions publiques en tant que membre de Batasuna, parti interdit en Espagne, ce qui n'est pas le cas en France. Elle risque douze ans de prison. Notre invité ce soir, Jean Pierre Massias, professeur de droit à l'Univesrité Pau/Bayonne et auteur de "Faire la paix au Pays Basque".

L'équipe
Journaliste
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......