LE DIRECT

Israël veut plus de fermeté face au nucléaire iranien

5 min
À retrouver dans l'émission

Les 154 pays membres de l'Agence internationale de l'énergie atomique se retrouvent pour une conférence générale. L'AIEA réclame en vain l'accès à certains sites pour déterminer la nature, civile ou militaire, du programme nucléaire iranien, et face au refus persistant de Téhéran, l'impatience grandit, en particulier en Israël. Le Premier ministre Benyamin Netaniahou a encore demandé hier à la communauté internationale d'imposer des "lignes rouges". Car, selon lui, l'Iran disposera de la bombe atmique d'ici 6 à 7 mois si les Etats-Unis ne réagissent pas.

L'équipe
Journaliste
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......