LE DIRECT

JOURNAL 6H30

4 min
À retrouver dans l'émission

Comment sont morts les 5 soldats français en Afghanisatan?Jean Guinel pour le point.fr détaille le piège dans lequel ils sont tombés..Cette attaque, raconte-t-il s'est produite lors d'une mission de sécurisation d'une shura, une rencontre traditionnelle au cours de laquelle des militaires français et américains discutent avec des notables locaux de développement économique et organisation de la police afghane. Ca se passe à Joybar, à deux kilomètres de la base française de Tagab. Il est 11 h quand l'explosion retentit alors que la shura se termine, près du poste de police ou se trouvait les 5 soldats français et leur interpréte tués..

Juste après, Jean Guinel raconte que des insurgés équipés d'armes d'infanteries et de lances roquette attaquent les survivants..Mais l'arrivée d'hélicoptère tigre et de chasseurs F16 les obligent à se retirer. Il cite, dans l'article le colonel Burkar, porte parole de l'état major des armées pour qui cette action ne relève pas d'un acte de guerre et de guérilla mais bien de terrorisme. Et d'expliquer que cela est du au fait que les insurgés n'arrivent plus à prendre l'initiative par des attaques directes et qu'ils se rabattent de plus en plus sur des modes d'actions périphériques. Morts pour la France ou mort pour rien ? s'interroge François Sergent dans Libération. La bas analyse t il, La france n'a été que le supplétif d'une guerre menée et décidée à washington..comme le montre la décision de Nicolas sarkosy d'amorcer le retrait après la décision de Barak Obama de faire de même. Le ton dans la presse régionale est plus politique. Pour remi Godeau de l'Est Républicain, avec ce nouveau drame, le calendrier de retrait de nos troupes va s'imposer comme thème de campagne. Sans doute, ecrit il Nicolas Sarkosy pensait désamorcer la polémique en annonçant, la veille de l'attentat, le départ d'un quart du contingent français en 2012..L'opposition exige plus de célérité. François Hollande promet une évacuation totale avant mai 2013..mais encore faut-il s'assurer, estime Rémy Godeau que ce repli ne se fera pas dans le chao, sous la pression de l'insurrection et au détriment du fragile équilibre instauré dans le pays.Meme interrogation pour Jean Claude Kiefer dans les Dernières Nouvelles d'Alsace; Qu'adviendra-t-il de ce pays après le retrait des armées. Il craint une guerre civile, un immense champ de bataille , sous ingérence pakistanaises et iraniennes pour les ethnies Pachtounes, Hazara, Tadjik, Ouzbek, Turkmène, Baloutche...rue 89 se penche lui sur le système Total10 milliards d'euros de bénéfice, zéro euro d'impot sur les sociétés en France : mais comment fait total, c'est le titre de cet article ou François Krug détaille le régime fiscal d'exception auquel Total a décidé de renoncer. Le bénéfice mondial consolidé. On y apprend que ce régime est né en 1965, pour aider les grandes entreprises à s'implanter à l'étranger. Tres peu en bénéficient et c'est Bercy qui décide au cas par cas. Total en profite depuis 1966..et actuellement seuls 5 entreprises ont ce régime qui coute 302 millions d'euros à l'état.

Est ce que total va payer plus d'impots?.non affrime rue 89..puisque le BMC a été connu pour des sociétés bénéficiaires en France et déficitaire à l'étranger alors que Total c'est l'inverse. Le système n'a plus aucun interet pour le groupe pétrolier..Ce qu'admet volontiers le directeur financier de Total sur les echos.fr. Patrick de la Chevardière. Pue 89 pose enfin une dernière question: Total echappe t il vraiment aux impots?Non selon l'article qui précise que le groupe s'acquitte de charges sociales , de la contribution économique territoriale, l'ancienne taxe professionnelle..et qu'il paye des impots à l'étranger. On apprend que, selon son rapport annuel en 2010, Total a versé près de 10 milliards d'euros autant que son bénéfice.. sauf que ce n'est pas en France.un sourire pour terminer en cette période de bal des pompiers.C'est la video qui comme l'on dit "fait le buzz" sur la toile..On la trouve sur le site de Libération mais aussi sur You tube..sachez que le bal le plus courru cette année est celui de Saint Priest dans la banlieue lyonnaise. 2 jeunes soldats du feu ont eu l'idée d'un clip pour créér une bonne ambiance au bal..on y voit 45 pompiers, en train de danser "beat it" de Mickael Jakson, chorégraphie à l'appui, répétée pendant un mois et filmée à l'intérieur de la caserne , en uniforme, parfois casqué. C'est potache et ca plait..120 000 personnes ont déja regardé, ça a même traversé l'Atlantique, des médias américains en ont parlé..Du coup leur bal qui accueille traditionnellement 1 200 personnes en a accueilli près de 4000. et ca recommence ce soir..ca vous tente marie?

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......