LE DIRECT

JOURNAL 6H30

4 min
À retrouver dans l'émission

La désignation d'Eva Joly suscite nombre de commentaires. Le site Mediapart se contente de planter le décor de l'annonce, avec Cécile Duflot et Stéphane Hessel, chaussés de lunettes rouges, signe distinctif d'Eva Joly, pour proclamer les resultats de la primaire écologiste. Pour l'analyse de la nette victoire de l'ancienne magistrate sur Nicolas Hulot, il faut cliquer sur le site du Nouvel Obs..avec un article signé Maël Thierry sur les raisons d'une victoire surprise..4 grands thèmes sont développés..La légitimité interne d'Eva Joly, figure d'Europe Ecologie depuis sa création, il y a bientôt 3 ans..Les gages qu'elle a pu donner à la base militante écolo. Maêl Thierry revient sur sa volonté de placer la sortie du nucleaire au coeur de sa campagne, l'évidence aussi pour elle d'une alliance avec les socialistes, et des soutiens appuyés sur la légalisation du cannabis ou l'arret du projet d'aéroport près de Nantes qui a mobilisé le week end dernier. Son discours musclé contre Nicolas sarkosy séduit également. 3 e raison évoquée dans l'article : le rattage de Nicolas Hulot , qui, selon le journalsite du site du Nouvel Observateur, s'est vu trop beau. Il a sous estimé son adversaire, intoxiqué par les sondages qui lui donnait l'avantage. Enfin il y a l'équation personnelle de la candidate..qui bénéficie de son image de Madame anti corruption et de championne de l'éthique. Le monde.fr s'interroge de son coté, sur le rôle éventuel du perdant dans la campagne d'Eva Joly..Nicolas Hulot, écrit Alexandre Marié, a demandé du temps avant de faire connaitre le rôle qu'il pourrait jouer dans la campagne présidentielle. Il n'est pas sur qu'il ait envie de mener campagne pour Eva Joly après une camapgne interne tendue. Interrogé par le Monde.fr, Denis Baupin, conseiller politique de Nicolas Hulot assure qu'il est certain que Nicolas ne sera pas candidat contre Eva et ne rejoindra pas un autre candidat. L'élu parisien précise que Nicolas Hulot est déçu du résultat mais toujours combabitf. Mais pour l'ancien ministre Yves Cochet ,soutien de l'ancien animateur télé, il y a toujours des petits ressentiments ,des petites irritations, pour lui c'est au camp d'Eva Joly de faire des propositions. Un camp qui lui renvoit la balle..François de Rugy, proche de la candidate estime que c'est à Nicolas Hulot de se déterminer, pas sûr ,dit il, qu'il ait envie de devenir le porte parole d'Eva Joly. Il faudra certaiement attendre les journées d'été ecologistes au mois d'aout pour avoir une réponse. Le mot de la fin sur le sujet de l'éditoriatliste du Progrès de Lyon, qui se rejouit des surprises en politique.. La victoire de Nicolas Hulot annoncé face à une pauvre Eva Joly venue de nulle part, déja usée , fatiguée..Il y en aura d'autres affirme t il dès la primaire sociaslite, peut etre à droite avec Sarkosy. Plein de surprise et c'est heureux conclut il car si les sondeurs peuvent longtemps prédire n'importe quoi, il y a bien un moment ou nous electeurs, nous tranchons,souverainement.et des lunettes en rouge d'Eva Joly , on passe à celle rondes cerclés de métal d'Harry Potter..avec sur le figaro.fr un reportage vidéo sur l'avant première hier à Bercy, qui a réunit 7 000 fans , la plupart déguisés en personnage du film dont c'est le dernier opus..sonil y avait aussi un air de nostalgie avec certains acteurs comme la française Clemence Poesy qui incarne Fleur Delacour.sonle figaro.fr qui développe le sujet, avec un article sur les studios améicains avides de trouver d'autres sagas lucratives . Il faut dire que celle du jeune sorcier potter a rapporté jusque la près de 6 milliards de dollars à la Warner Bros.La journaliste Constance Jamet explique qu'Hollywwod n'a pas peur du vide et que des 10 aines d'adaptation sont à l'étude..avec toujours comme base une littérature jeunesse qui a le vent en poupe. Le projet le plus avancé. L'adapatation d'Hunger Games de Suzanne Collins. Celle aussi d'un auteur français est dans les tuyaux .Elie anderson avec les aventures de son Oscar Pill, histoires de sorciers qui peuvent rentrer dans le corps humain.Les récits «young adults» relèvent souvent du fantastique ou du futur d'anticipation et se prêtent bien au septième art, remarque le Français. «Les univers de ces sagas sont très imaginatifs et fouillés. Le rythme de l'intrigue est soutenu». On apprend également l'existence de personnes appelés scout. Alliés indispensables des studios dans dans leur course à la franchise. Il est chargé de débusquer les œuvres prometteuses..ce limier est en liaison constante avec les agents littéraires et écume les salons du livre. Il y a quand meme des echecs comme "La boussole d'or", trilogie arretée car pas assez rentable sur le sol américain. Un precédent qui n'effraie personne tant que la littérature jeunesse foisonne et qu'elle offre sur un plateau des scénérios aux grands studios. à lire sur le figaro.fr.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......