LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

JOURNAL 6H30 de Thomas Cluzel - JOURNAL 6H30 09/03/11

6 min
À retrouver dans l'émission

Par Thomas CLUZEL

Accusé recouchez vous … La manœuvre a parfaitement réussie … Hier le procès Chirac a donc été reporté de trois mois … peut-être six … et plus encore si affinités écrit ce matin Renaud Lecadre dans les colonnes de LIBERATION.

Jacques Chirac est décidément un animal politique hors norme renchérit Francis Laffon dans L'ALSACE ... une espèce hybride entre le grand carnassier qui a avalé tant de proies au cours de sa carrière ... et l'anguille apte à se faufiler en milieu hostile ... celui de la justice en l'occurrence.

Et pourtant Chirac nous assure-t-on ne demandait qu'à être jugé rappelle pour sa part Jacques Camus dans LA REPUBLIQUE DU CENTRE ... Tout juste s'il ne piaffait pas d'impatience ... Il avait fourbi ses arguments et patatras ! ... Voilà que le tribunal correctionnel de Paris a renvoyé l'affaire pour soumettre un point de droit à la Cour de cassation qui elle-même pourra saisir le Conseil constitutionnel ... Tout cela prendra au bas mot six mois ... Non décidément ... Chirac joue de malchance ... Imaginez de surcroît que sa santé se dégrade et qu'il perde carrément la mémoire pendant ce délai supplémentaire et c'en serait fini du premier procès en correctionnelle d'un ancien président de la Vème République.

Face au tribunal même Jean Veil avocat de Jacques Chirac assure sur un ton onctueux qu'il aurait préféré que le procès ait lieu maintenant ... rapporte de son côté Michel Deléan sur MEDIAPART ... La sincérité de l'avocat est tellement grande qu'il prévient le président du tribunal ... il ne faudra pas juger Jacques Chirac à l'automne ... «Nous allons entrer en période électorale et ce procès ayant une connotation politique il est inenvisageable à cette période-là» assène-t-il ... A se demander si Jean Veil voudrait un procès après la présidentielle et les législatives de 2012 ... ou encore plus tard ... Le président du tribunal fixera finalement au 20 juin prochain une audience relais ... Sauf qu'à cette date-là prévient le journaliste ... certains avocats seront pris par le procès d'Ivan Colonna.

Voilà donc à quoi ressemble un procès historique résume Bastien Bonnefous sur le site d'information en ligne SLATE ... Deux petites après-midi d'audience et puis fermez les bans ... Le procès de Chirac n'aura pas lieu. Enfin pas pour l'instant ... Ou peut-être jamais.

Alors nombreux sont ceux ce matin a estimé que l'enterrement en catimini de ce procès plante un clou supplémentaire dans le cercueil de la chimère d'une république irréprochable où chacun des justiciables serait traité sur un niveau d'égalité parfaite ... Cet épilogue judiciaire qui n'ose même pas dire son nom prévient Dominique Garraud dans LA CHARENTE LIBRE est pourtant un carburant précieux pour le fonds de commerce du Front National.

Sans compter que sur fond de sondages déjà mirifiques pour Marine Le Pen ... certains UMP perdent leurs nerfs ... C'est le cas notamment de la députée Chantal Brunel souvent gaffeuse mais rarement méchante et qui là dérape carrément écrit Alain Auffray dans LIBERATION ... "Il faut rassurer les français sur toutes les migrations de populations qui viendraient de la Méditerranée ... Après tout ... remettons les dans les bateaux" s'est-elle exclamé hier à l'Assemblée ... De quoi susciter vous l'imaginez une vive polémique ... Du coup la députée s'explique ce matin dans LE NOUVEL OBSERVATEUR ... Sur l'immigration explique-t-elle je reconnais ce que j'ai dit ... mais je regrette qu'on ne puisse plus parler de "bateau" parce que Mme Le Pen l'avait fait ... ce que j'ignorais d'ailleurs totalement ... Mais alors qu'est-ce qui vous distingue du Front national sur l'immigration interroge le journaliste ? ... "Je ne suis absolument pas raciste ... J'ai d'ailleurs soutenu la construction d'une mosquée chez moi à Roissy-en-Brie ... Je ne suis pas pour le renvoi automatique des étrangers ... Je dis que nous n'avons pas à accueillir massivement des étrangers dans notre pays car les Français sont inquiets pour le maintien de notre protection sociale ... Si j'ai pu blesser quelqu'un en utilisant des mots qui ont pu choquer ... je m'en excuse mais vraiment si on ne peut plus utiliser des mots qui ont été utilisés par le Front national nous allons faire son lit".

Alors pendant que la députée suggère de renvoyer les immigrés dans leurs bateaux ... pas de panique à l'Elysée ... Tout semble bien maîtrisé peut-on lire ce matin sur le blog de SARKOFRANCE ... Depuis quelques jours une coalition centriste s'agrège en effet pour tacler l'une des mesures sécuritaires du Monarque ... La coïncidence des évènements est bien entendu troublante ... Harris venait de publier un second sondage avec DSK remplaçant Aubry comme candidat socialiste sans que cela n'entame l'avantage lepéniste ... Pire, Sarkozy était relégué en troisième place ... Le spectre du 21 avril à l'envers est bien là ... De quoi inquiéter les « modérés » de la droite.

Du coup Nicolas Sarkozy a du choisir ... Se dégonfler ou faire exploser la majorité écrit François Krug dans les colonnes de RUE89. Il a finalement opté pour que la déchéance de nationalité française ne soit pas étendue aux meurtriers de policiers ... Elle restera donc réservée aux atteintes aux intérêts fondamentaux de la République en clair le terrorisme ... Une victoire donc pour les centristes mais aussi pour le FN que cette mesure devait marginaliser ... Décidément Nicolas Sarkozy peut regretter d'avoir promis cette extension de la déchéance de nationalité l'été dernier poursuit l'article ... A l'époque cette promesse devait interrompre la chute du chef de l'Etat et la montée du Front National ... Finalement le premier a continué de chuter et le second de monter ... Quant aux centristes ils ont réussit à prouver que le chef de l'Etat n'avait plus seul le contrôle de sa majorité.

Sarkozy déchu sur l'immigration titre ainsi le journal LIBERATION ce matin ... LIBERATION qui précise ce matin que si les députés ont en effet abandonné la déchéance de nationalité en revanche ils voteront le durcissement du dispositif d'expulsion ... Un chiffre ... un seul chiffre dit tout écrit Catherine Coroller … 25% seulement des mesures d’expulsion prises à l’encontre des étrangers en situation irrégulière sont exécutées ... Beaucoup sont annulées par les juges des libertés et de la détention … Et cela agace Nicolas Sarkozy ... Beaucoup ... Et depuis longtemps ... D’où le deal proposé aux parlementaires … Des sans papiers comme monnaie d’échange.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......