LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La revue du web 18/02/11

5 min
À retrouver dans l'émission

Par Thomas CLUZEL

Alors ce matin le site MEDIAPART nous propose d'assister aux débuts fracassants du nouvel ambassadeur de France en Tunisie ... La scène se déroule dans la banlieue huppée de Tunis ... Boris Boillon reçoit à déjeuner une dizaine de journalistes ... Arabophone il rend d'abord hommage aux «martyrs» de la révolution ... avant de marteler son message sur les nouvelles relations à construire entre les deux pays ... Alors jusqu'ici tout va bien ... Mais lorsque le nouvel ambassadeur précise que la France n'est pas là pour donner des leçons à la Tunisie et qu'elle serait mal placée pour le faire ... une journaliste lui demande ce qu'il entend par là ... Et voici sa réponse ...

BOB 2

Alors vous l'aurez compris l'ambiance n'est pas franchement Ferrero mais ... aux emportements de l'ambassadeur personne ne moufte ... et la conversation reprend ... Jusqu'à la fin de la rencontre où une jeune présentatrice de la radio tunisienne ... Mosaïque FM prend l'ambassadeur à part pour lui poser à son tour quelques questions ... Et là ... patatras ... Boris Boillon repousse le micro se lève et coupe court à l'entretien ... non sans avoir pris soin auparavant de préciser à la journaliste que ses questions étaient "nulles" ... Un quart d'heure plus tard l'ambassadeur rappelle finalement la journaliste ... «Il m'a dit qu'il avait été un peu trop agressif» raconte-t-elle ... «Ça ne vaut pas la peine d'en faire une histoire c'était juste une mauvaise interprétation de la question» relativise pour sa part l'ambassade ... N'empêche ... n'empêche que la vidéo diffusée par Mosaïque FM a très vite fait le tour du Facebook tunisien ... Plusieurs pages Boris Boillon dégage similaires aux campagnes lancées contre les officiels du régime ont même été créées ... Sur Twitter également de nombreux internautes s'adressent vertement au nouvel ambassadeur ... «C'est carrément du mépris, c'est insultant lance l'un d'entre eux ... ... Et en plus dans le contexte d'un pays arabe qui t'accueille, c'est du délire!» ...

Alors à sa décharge nuancent Lénaïg Bredoux et Mathieu Magnaudeix toujours sur MEDIAPART ... c'est vrai que Boris Boillon était très attendu à Tunis tant la France s'est largement discréditée par son soutien sans faille à Ben Ali ces dernières années ... A 41 ans Boillon a donc pour mission d'effacer le passif ... Mais ... s'il tranche sur la forme avec ses prédécesseurs ... il assume surtout la même doctrine que le président de la République ... Réputé très proche de Sarkozy il en a été le conseiller diplomatique ... Il s'était d'ailleurs à l'époque distingué pour son rôle joué dans la libération des infirmières bulgares ... Selon le magazine Challenges «ce succès lui vaut depuis deux sobriquets ... l'un de Kadhafi ... “mon fils” ... et l'autre du chef de l'Etat ... “mon petit Arabe” ... En bref résume Régis Soubrouillard sur le site de MARIANNE ... Boillon incarne le parfait prototype de l’homo diplomaticus moderne sous l’ère Sarkozy ... Jeune ... « bogoss » ... et connecté ... Boillon la joue plus James Bond 2.0 posant torse nu sur sa page Copainsdavant histoire d’exhiber une musculature solide ... En un mot ... Un sarkoboy exemplaire ...

Lui en revanche n'a pas été jugé franchement exemplaire par le Quai d'Orsay ... Lui c'est Alexandre ... du moins c'est le surnom que le site de TELERAMA a choisi de donner à ce professeur au lycée français du Caire ... qui le 1er février dernier jour de la manifestation « du million » en Egypte se prépare à aller suivre le rassemblement prévu sur la place Tahrir ... Et pour marquer sa solidarité avec les manifestants précise Nicolas Delesalle ... il décide de brandir une pancarte sur laquelle il inscrit ces quatre fameux mots présidentiels ... “Casse-toi pauvre con !” ... slogan qui fait honneur bien entendu à la francophonie et qui colle qui plus est parfaitement à l'état d'esprit des manifestants ... Interprétation légèrement différente de la part du Quai d'Orsay ... 3 jours plus tard le professeur est convoqué par l'ambassade ... Il doit être puni ... Il faut non seulement un exemple faire un exemple mais aussi décourager les velléités prorévolutionnaires des autres expatriés ... Alexandre est donc rapatrié à Paris officiellement « pour sa sécurité » ... Il sera en réalité menacé de rétrogradation avant de s'en sortir avec un blâme ... Morale de l’histoire conclut Nicolas Delesalle ... Mieux vaut être ministre des Affaires étrangères et proposer de l’aide à un dictateur ... qu’être un simple prof et en conspuer un autre … ou dit autrement il aurait mieux fait de passer ses vacances en Dordogne ...

Mais alors me direz vous qui pour sauver la France ce matin et pourquoi pas même le monde ? Réponse DSK ... Le premier texte à la gloire des années Strauss-Kahn à la tête du FMI est sorti en librairie hier ... Ce traité d'héroïsme écrit Ludovic Lamant dans MEDIAPART s'ouvre sur une phrase déjà culte ... «La première fois que j'ai rencontré Dominique c'était au bar de l'hôtel Lutétia à Paris» ... Mention spéciale également à l'escale argentine où le couple DSK-Sinclair «s'arrête un instant pour goûter l'improvisation rythmée des danseurs de tango» ... Stéphanie Antoine qui signe cet ouvrage témoigne d'un enthousiasme à toute épreuve ... Ce «séducteur hors pair» écrit-elle qui entre autres talents «comprend l'espagnol» a réussi sa mission plutôt deux fois qu'une ... Ce n'est pas pour rien que les gardes du corps de DSK le surnomment «Benefactor» ... le Bienfaiteur ...

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......