LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Covid-19 : l'incidence en Allemagne

À Berlin, le pass sanitaire devient un pass vaccinal à partir de ce lundi

11 min

Peut-être un retour au télétravail en Allemagne. La mesure est envisagée face à la hausse des cas et à une trop faible vaccination. En attendant une décision au niveau fédérale, Berlin interdit à son tour aux non vaccinés l'accès aux bars, restaurants et lieux culturels.

Covid-19 : l'incidence en Allemagne
Covid-19 : l'incidence en Allemagne Crédits : VALENTINA BRESCHI, KENAN AUGEARD / AFP - AFP

"L'Allemagne va vivre des mois difficiles", la mise en garde formulée vendredi par les autorités sanitaires à Berlin. En effet les cas de covid19 explosent dans le pays depuis le début du mois, atteignant des niveaux historiques. Et si de nouvelles mesures semblent s'imposer, cette décision à l'échelle fédérale s'avère hautement délicate alors qu'Angela Merkel, sur le départ, expédie les affaires courantes en attendant la formation d'un nouveau gouvernement. Pas de décision majeure et d'attendue avant jeudi. D'ici là, à l'image des régions les plus touchées, Berlin interdit à son tour à partir de ce lundi aux non-vaccinés, l'accès aux bars restaurants, salles de sport et lieux culturels.

Écouter
1 min
Le reportage de notre correspondant à Berlin, Ludovic Piedtenu
Covid-19 : la flambée continue en Allemagne
Covid-19 : la flambée continue en Allemagne Crédits : BERTILLE LAGORCE / AFP - AFP

Les autres titres du journal

De son côté Cuba rouvre ses frontières aux touristes, ce lundi. C'est aussi le jour choisi par l'opposition pour appeler à manifester contre le manque de nourriture et de liberté.

Quelles nouvelles sanctions contre la Biélorussie ? En pleine crise autour des migrants bloqués à la frontière polonaise, les 27 ministres des affaires étrangères se réunissent ce lundi pour tenter de faire pression sur Minsk.

Le procès en appel de François et Pénélope Fillon débute ce lundi devant la Cour d'Appel de Paris.

Il faut « écarter les auteurs de violences sexuelles et sexistes » de la vie politique. C'est le titre d'une tribune publiée ce matin sur le site du journal Le Monde. Près de 300 femmes, des élues de gauche (écologiste, communiste, socialiste, insoumise, génération.s) mais aussi des collaboratrices, fonctionnaires, responsables associatives, militantes et scientifiques signent ce texte. Elles appellent le monde politique à une réponse d'ampleur aux violences sexuelles et sexistes commises par nos représentants, via un #MeTooPolitique. Après une tribune du même genre au moment des élections municipales, puis régionales, ces femmes réclament un sursaut pour la présidentielle et les législatives.

Écouter
1 min
285 femmes travaillant dans le milieu politique et universitaire en faveur d'un "#MeToo politique". Précisions de Rosalie Lafarge
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......