LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le Premier ministre Édouard Philippe avant son interview au 20 heures de TF1, le 12 décembre 2019.

Réforme des retraites : l'instauration d'un âge d'équilibre, une "ligne rouge" franchie selon la CFDT

12 min

La "ligne rouge est franchie", a estimé mercredi le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger, soutien d'un système universel par points mais hostile à un allongement de la durée de cotisation via la mise en place d'un "âge d'équilibre" à 64 ans.

Le Premier ministre Édouard Philippe avant son interview au 20 heures de TF1, le 12 décembre 2019.
Le Premier ministre Édouard Philippe avant son interview au 20 heures de TF1, le 12 décembre 2019. Crédits : ERIC FEFERBERG - AFP

"Ma main est tendue", assurait mercredi Édouard Philippe après avoir présenté la réforme des retraites voulue par l'exécutif, mais pas sûr que les syndicats aient encore envie de la saisir. Sitôt le projet dévoilé, la fronde syndicale s'est élargie. La CFDT, ouverte à l'idée de l'instauration d'un système universel par points, a rejoint le camp des opposants mercredi à l'annonce de la mise en place d'un âge d'équilibre à 64 ans

Pendant que le Premier ministre tentait de défendre sa réforme des retraites sur le plateau du 20 heures de TF1, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, s'employait à en descendre l'un des points sur le plateau du 20 heures de France 2. Explications de Rosalie Lafarge, du service politique de France Culture.

Écouter
1 min
La CFDT s'oppose à Édouard Philippe

Les autres titres du journal

Les électeurs britanniques sont appelés à voter ce jeudi. Les législatives sont déterminantes pour le Brexit, la sortie prévue du Royaume-Uni de l'Union Européenne. Les jeunes devraient se mobiliser : 1,5 million se seraient récemment inscrits sur les listes électorales. Reportage à Londres de Marie-Pierre Vérot.

L'adoption d'un texte fait polémique en Inde. Il prévoit d'attribuer la citoyenneté indienne aux ressortissants de minorités religieuses de trois pays voisins, ce qui exclut les musulmans. L'opposition dénonce une mesure inconstitutionnelle et islamophobe. Précisions de Sébastien Farcis, correspondant de RFI en Inde pour France Culture.

Écouter
1 min
En Inde, un texte controversé sur l'attribution de la citoyenneté
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......