LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Toutes les salles de spectacle n'ont pas pu rouvrir leurs portes depuis le déconfinement

Inquiétudes persistantes chez les intermittents du spectacle, malgré les 2Mds€ promis pour la Culture

13 min

Les représentants du spectacle vivants rencontrent, aujourd'hui, Roselyne Bachelot et Jean Castex. Leurs attentes sont grandes, à la hauteur de la crise que nous traversons et qui fragilisent les plus précaires, dont les intermittents.

Toutes les salles de spectacle n'ont pas pu rouvrir leurs portes depuis le déconfinement
Toutes les salles de spectacle n'ont pas pu rouvrir leurs portes depuis le déconfinement Crédits : Masha Mosconi / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP - AFP

C'est un secteur en souffrance qui sera reçu, aujourd'hui, rue de Valois : les représentants du spectacle vivant rencontrent la ministre de la Culture et le Premier ministre, au lendemain de premières garanties annoncées par Jean Castex. Dans le plan de relance à 100 milliards d'euros qui doit être détaillé jeudi prochain, 2 milliards d'euros seront consacrés à la Culture afin, notamment, de combler les écarts entre les recettes liées aux contraintes sanitaires et le point d'équilibre habituel. Et puis, pour inciter les spectateurs à revenir dans les salles, plus de distanciation physique, sauf dans les zones rouges, et masque obligatoire dans les salles de spectacle et les cinémas. Focus sur ceux qui sont essentiels au secteur mais dont la fragilité a été exacerbée par la crise : les intermittents. Même si Emmanuel Macron leur a promis une année blanche, - ce qui signifie que même si un intermittent du spectacle n’effectue pas ses 507 heures obligatoires, il touchera quand même son assurance chômage jusqu’en août 2021 -, les inquiétudes persistent pour cette année et celles d'après. Reportage de Sarah D'hers.

Un million d'emplois seraient menacés dans le spectacle vivant au Royaume-Uni : Le gouvernement de Boris Johnson a promis l’équivalent de plus d'un milliard et demi d’euros au secteur culturel mais l'industrie musicale n'est pas encore tirée d'affaires. Dans une lettre ouverte au gouvernement, 1 500 artistes, dont Paul Macartney, Ed Sheeran ou RadioHead appellent à la rescousse.

La chanteuse écossaise KT Tunstall a participé, en Californie, à un concert sous forme de "drive-In" à Anaheim, le 10 juillet 2020
La chanteuse écossaise KT Tunstall a participé, en Californie, à un concert sous forme de "drive-In" à Anaheim, le 10 juillet 2020 Crédits : Matt Winkelmeyer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP - AFP

KT Tunstall, une chanteuse écossaise, qui ne cache pas son inquiétude : 

La musique live est en risque d’extinction !

KT Tunstall précise sa pensée : selon elle, "La musique live est en risque d’extinction et l'on doit se rendre compte de l’importance de la musique et l’expérience de la musique en live pour notre pays, car elle est en péril !". Reportage au Royaume-Uni de Laura Kalmus.

Les autres titres du journal

France : Les structures de l'économie sociale craignent d'être les oubliées du plan de relance, face aux entreprises

Un tabou se brise en Iran : des femmes et quelques hommes victimes de viol et d'abus sexuels osent prendre la parole sur les réseaux sociaux

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......